Explorer toujours +

Cet été, EDF ouvre les portes de ses centrales sur le Rhin

Que ce soit pour se rendre à Europa Park ou se balader en Forêt-Noire, on a tous déjà franchi le Rhin et très probablement par une succession de ponts au dessus d’écluses et de barrages. Eh bien il est possible de visiter ces endroits, souvent méconnus du grand public !

Une dizaine de centrales, 3 ouvrent leurs portes cet été !

Petite mise en contexte avant de démarrer : le Rhin est l’une des voies navigables les plus fréquentées du monde. Depuis la révolution industrielle, plusieurs projets de canalisation ont été entrepris, mais ce n’est que dans les années 30 que démarrent les travaux pour améliorer la navigation entre Bâle et Strasbourg, via la Grand Canal d’Alsace.

Construction de la centrale hydroélectrique d'Ottmarsheim
1950 : construction de la centrale hydroélectrique d’Ottmarsheim – Photo : EDF

Pendant plus de 20 ans, les travaux se succèdent pour construire le Grand Canal et ses immenses écluses, pour répondre à un flux de marchandises en augmentation.

Des barrages hydroélectriques sont également construits, pour fournir en électricité la France et l’Allemagne.
Une dizaine de centrales sont présentes sur le Rhin franco-allemand, certaines d’entre elles sont d’ailleurs gérées de manière binationale.

Centrale Hydroélectrique EDF Strasbourg
Centrale Hydroélectrique EDF Strasbourg – Photo : Tristan Vuano

Cet été, trois centrales rhénanes proposent plusieurs activités pour découvrir la richesse de ce patrimoine industriel, géré par EDF : Strasbourg, Rhinau et Kembs.

Strasbourg : des visites libres ou guidées, des écluses et de la passe à poissons du Rohrschollen

L’Île du Rohrschollen, c’est la balade du dimanche à Strasbourg quand on vit près du port sud. Et c’est vrai que c’est sympa !

EDF entreprend plusieurs projets de renaturation de cette île protégée. Parmi ces projets, celui de la passe à poissons qui permet aux poissons de remonter le Rhin.
Jusqu’à présent, nos amis se heurtaient à un mur de taille : les écluses du Grand Canal.

Centrale Hydroélectrique EDF Strasbourg
Centrale Hydroélectrique EDF Strasbourg – Photo : Tristan Vuano

D’ailleurs, les écluses et la passe à poissons peuvent se visiter toute l’année puisque des zones publiques ont été aménagées, avec un parcours fléché.

Les 16 et 30 juillet, ainsi que les 6, 13 et 20 août, des visites seront organisées pour découvrir le site, elles seront accompagnées et commentées par un guide professionnel. L’occasion de poser toutes les questions possibles et inimaginables, qui traversent notre esprit lorsqu’on va se promener là-bas.

Écluses du Grand Canal et passe à poissons de l’Île du Rohrschollen
Visites guidées et commentées, départ aux écluses
Les 16 et 30 juillet, ainsi que les 6, 13 et 20 août
À 09h et 10h45 (durée : 1h15)
Gratuit
Inscriptions en ligne

Et lors des journées du patrimoine, il sera possible de visiter l’intérieur de la centrale !

Rhinau : avec un guide, pour accéder aux endroits fermés au public

Au sud de Strasbourg, Rhinau est connue pour son bac qui permet de traverser le Rhin (jusqu’à EuropaPark youhouuu), mais aussi pour son barrage sur le fleuve !

EDF y organise cet été un jeu de pistes (voir plus bas) et des visites guidées, tous les mardis jusqu’au 24 août.

Intérieur de la Centrale Hydroélectrique EDF Rhinau
Intérieur de la Centrale Hydroélectrique EDF Rhinau – Photo : Marc Baral Barron

La visite permet d’en savoir bien plus sur l’univers de la production énergétique et de la navigation sur le Rhin, aussi bien le jargon du métier que les fonctions de la centrale et des écluses de Rhinau.
Avec un guide professionnel, il sera même possible d’entrer dans des endroits réservés aux personnels EDF, comme dans l’immense salle des machines !

Centrale hydroélectrique de Rhinau et salle des machines
Visites guidées et commentées
Tous les mardis jusqu’au 24 août
À 08h45, 10h30 et 15h00 (durée : 1h30)
Gratuit
Inscriptions en ligne

Kembs : une odyssée électrique à vélo, pour découvrir une Centrale Art Déco

Au sud de l’Alsace, se trouve la plus ancienne centrale alsacienne, construite dans le plus pur style art-déco des années 30, qui lui a permis d’obtenir le label « Architecture contemporaine remarquable ».

Les visites proposées ici combinent les parcours de Strasbourg et de Rhinau, avec la découverte des écluses, de la centrale et de la salle des machines, puis l’accès à la réserve naturelle du Petit Rhin.
Le tout, toujours gratuitement et accompagné d’un guide professionnel.

Intérieur de la Centrale Hydroélectrique EDF Kembs
Intérieur de la Centrale Hydroélectrique EDF Kembs – Photo : EDF

Un parcours de 13km, qu’il est possible de faire avec ses propres vélos, ou avec des vélos électriques proposés en location par le Camping de Kembs (pour 15€ / vélo).
Il faudra dans ce cas réserver et récupérer son vélo au Camping de Kembs (07 83 89 72 50)

Ça peut aussi te plaire :  Alsa+, le billet pour emprunter trains, trams et bus à volonté

Centrale hydroélectrique de Kembs, salle des machines et Île du Rhin
Visites guidées et commentées
En juillet : les 8, 9, 17*, 18*, 22, 23, 29* et 30*
En août : les 5, 6, 14, 15, 19, 20, 24 et 27
À 16h (durée : 3h ; *durée 1h30)
Gratuit (ou 15€ / vélo)
Inscriptions en ligne

Un jeu de piste géant et numérique, à Rhinau et Kembs

Pour celles et ceux qui souhaitent avoir de la liberté dans les horaires et faire leurs propres visites à vélo, un jeu de piste géant autour des centrales de Rhinau et Kembs est proposé !

4 parcours permettent de se balader à vélo en pleine nature, sur des itinéraires dédiés, en passant par les pépites locales, avec des indices à trouver tout au long de l’itinéraire.

Le tout se fait depuis son smartphone, en français ou en allemand, pour 10€ / appareil mobile.

Accéder aux centrales, en transports ou à vélo

On ne va pas se mentir : les centrales hydroélectriques sont plutôt isolées sur le fleuve, il faut donc y aller en voiture pour y accéder aisément.

Mais il est aussi possible de s’y rendre à vélo depuis les principales gares de la région, avec l’avantage de rouler sur des itinéraires plats (les seules montées, seront celles pour emprunter un pont).

Sur la question des transports, la centrale de Kembs est la plus facilement accessible, notamment grâce à la possibilité de louer des vélos depuis le camping de Kembs, à 450m d’un arrêt de bus (lignes reliant la Gare de Mulhouse avec celle de Saint-Louis)

Se rendre à la centrale hydroélectrique de Strasbourg, à vélo ou en transports

  • À vélo, à 20 minutes du terminus Tram C Neuhof – Rodolphe Reuss
    • En sortant du tram, continuer tout droit sur 20m, en direction du Supermarché Leclerc
    • Emprunter la piste cyclable qui démarre à droite (Rue Alphonse Adam)
    • Au bout de la rue, prendre à gauche, route d’Altenheim
    • Rester sur cette route, qui mène au Port de Strasbourg
    • Au port, continuer tout droit (rue du Rheinfeld) vers la Réserve de l’Île du Rhohrschollen
  • En transports en commun, via le réseau CTS (éligible Alsa+)
    • Bus 27 depuis Emile Mathis (Trams A/E), ou Neuhof Rodolphe Reuss (Tram C), sortir à Eurofret
    • Environ 30 minutes de marche, jusqu’à la Centrale (du fait de l’absence de trottoir, je conseille de marcher à gauche et d’y aller le samedi, quand l’activité portuaire est moins dense)
    • Il y a 1 bus / heure, du lundi au samedi

Se rendre à la centrale hydroélectrique de Rhinau, à vélo

  • À vélo, à 1 heure de la Gare de Sélestat
    • Emprunter l’itinéraire direction Muttersholtz en sortant de la Gare depuis le Château d’eau, puis Wittisheim et Canal du Rhône au Rhin (l’itinéraire est parfois balisé n° 46)
    • Au Canal du Rhône au Rhin, prendre l’EV15 direction Strasbourg, jusqu’à Bindernheim
    • Ensuite, suivre l’itinéraire, direction Diebolsheim (l’itinéraire est parfois balisé n° 57) et continuer tout droit en sortant de Diebolsheim
  • À vélo, à 2 heures de Strasbourg
    • Via le Canal du Rhône au Rhin et l’EV15
    • Rouler jusqu’au pont de la D203, puis suivre le panneau Friesenheim
    • Au croisement avec la D468, prendre à droite jusqu’à Diebolsheim
    • Au rond point dans Diebolsheim, prendre à gauche jusqu’à la centrale

Se rendre à la centrale hydroélectrique de Kembs, à vélo ou en transports

  • À vélo, à 30 minutes de la Gare de Saint-Louis
    • En empruntant le Canal de Huningue (Eurovélo 15)
    • La centrale est ensuite indiquée sur les itinéraires cyclables 2-3-8-9 en direction de Weil-am-Rhein
  • En transports en commun, via le réseau Distribus ou Soléa (éligible Alsa+)
    • Distribus : Bus 6 depuis la Gare de Saint-Louis, sortir à Maison du Patrimoine (1 bus / heure, du lundi au samedi)
    • Soléa : Bus 59 depuis la Gare de Mulhouse, sortir à Maison du Patrimoine (7 bus / sens du lundi au vendredi, 3 le samedi)
    • Rejoindre à pied (5 minutes) le Camping de Kembs, en prenant la première à gauche
    • Depuis le camping, des vélos électriques sont loués, nécessaires aux les guidées et au jeu de piste (vélos à réserver en amont)

Fan d'OSS 117. Et habilement de Strasbourg, bien entendu <3

Écrire un commentaire