Les chaleurs estivales sont de retour et les consignes de base aussi : s’hydrater, rester à l’ombre, limiter les efforts. Du coup, on est allé faire une petite escapade en train, pour poser nos petites fesses dans les Biergarten de Freiburg-im-Breisgau, à 1h de Mulhouse ou Bâle et 1h30 de Strasbourg (ou 3h depuis Paris, avec 1 TGV direct / jour).

Y aller en train, pour voyager serein

Notre belle Vallée rhénane dispose d’un très dense réseau de trains, de part et d’autre du Rhin : sur un axe sud-nord, les principales villes sont desservies par 2 lignes parallèles, qui forment la colonne vertébrale d’un maillage très simple à comprendre :

  • Sur la rive gauche (côté Alsace), la ligne Bâle SNCF > Strasbourg, permet de relier Bâle à Saint-Louis, Mulhouse, Colmar, Sélestat et Strasbourg. Les trains régionaux y roulent à 200km/h, ce qui est très rare en Europe.
  • Sur la rive droite (côté Pays de Bade), la ligne Basel Badischer Bahnhof > Offenburg passe par Weil-am-Rhein, Müllheim, Freiburg, Lahr et se termine à Offenburg.
  • Deux lignes permettent de traverser le Rhin et de rejoindre facilement l’une ou l’autre branche : Mulhouse – Müllheim au sud ; Strasbourg – Kehl – Offenburg, au nord.

Voilà, c’est aussi simple que ça ! Une fois que tu as ces bases, il te suffit de télécharger les applications Assistant SNCF et DB Navigator, qui permettent efficacement de planifier son trajet et d’acheter ses billets en ligne (et pas de panique pour les tarifs, en fin d’article on t’explique nos trucs pour bénéficier du train au meilleur prix).

Ça peut aussi te plaire :  Voici le féérique Marché de Noël des gorges du Ravenna !

Regio Bahn Allemagne

À Freiburg, tout se fait à pied, à vélo ou en tram

Notre train arrive déjà en Gare de Freiburg Hauptbahnhof et offre une connexion directe avec les trams. Le centre ville se trouve à seulement 2 stations (arrêt Bertoldsbrunnen). Le mieux, c’est donc de commencer à flâner !

Bertoldsbrunnen Freiburg
La Fontaine Bertold (Bertoldsbrunnen) de Freiburg, principal point névralgique des tramways

Ce qui frappe tout de suite, en sortant de la Gare, ce sont les vélos : on en trouve partout en ville. D’ailleurs, la vieille ville est réservée quasi-exclusivement aux piétons et cyclistes. Tu pourras donc t’y dégourdir les jambes tranquillement.

Outre les vélos, le paysage de Freiburg est marqué par les Bächle, ces petits ruisseaux canalisés, qui traversent la vieille ville. Dès le Moyen-Âge, ils assurent l’approvisionnement en eau courante. Ils font aujourd’hui le bonheur des visiteurs et habitants, pour se rafraîchir les pieds ou les roues de son vélo. Attention aux petits bateaux qui se laissent porter par le courant 😉

Freiburg : bateau dans Bächle

La Markthalle, l’escapade gourmande et internationale

Les présentations étant désormais faites, je t’embarque prendre des forces à la Markthalle, véritable paradis des gourmands ! Ce petit marché couvert est dédié aux cuisines du monde. Ici on mange Indien, Brésilien, Chinois ou Allemand et on y boit de bons vins de la région, grâce aux 2 bars à vins qui trônent au milieu.

Markthalle Freiburg

La Markthalle se trouve dans un espace couvert assez discret mais bien indiqué : depuis Bertoldsbrunnen, il te suffira de marcher 100m en direction de la Martinstor et de trouver le panneau « Markthalle », dans la première rue sur ta gauche.

Panneau Markthalle Freiburg

Je te mets le plan Google Maps, juste en dessous.
Pour cette visite, j’ai préféré manger à l’extérieur pour profiter de la douceur de l’été, en allant quelques centaines de mètres plus loin à la Brasserie Feierling et son joli Biergarten.

Déjeuner à l’ombre, dans le Biergarten Feierling

J’avais déjà pu te parler de la Brasserie Feierling lors de mon article sur le Marché de Noël de Freiburg. En été, elle offre à ses visiteurs un merveilleux Biergarten, un peu à l’écart dans le centre-ville.

Biergarten Feierling, Freiburg

L’endroit est très agréable et sur 2 niveaux. On peut y boire des pintes à 4€10 et s’y restaurer avec de la cuisine typiquement Rhénane : salade de saucisse, Bibeleskäs, jambon Forêt-Noire, Bretzel, grandes salades et soupes. Les plats vont entre 6 et 12€.
Si t’es végétarien•ne, reporte toi sur la « Großer gemischter Salat » ou le Bibeleskäs, qui te donneront entière satisfaction.

Bon, je dois t’avouer que mes convives n’ont pas spécialement apprécié l’expérience culinaire. C’était leur première fois en Allemagne et ils ignoraient qu’ici, (presque) tout rime avec saucisse. Et la serveuse semblait manquer de patience, lorsque je traduisais les explications.
Malgré ça, on a tout de même passé un super moment et j’y suis retourné boire un verre dans l’aprèm, lorsque nous avions « quartier libre ».

Ça peut aussi te plaire :  Le Meteor : on a testé la brasserie XXL de Strasbourg !

2 informations essentielles : la carte des plats est dispo en français (il suffit de demander à l’arrivée) et seul le paiement en liquide est accepté.

Brasserie Feierling et son Biergarten

Centre historique de Freiburg
Après déjeuner, se balader dans le centre historique de Freiburg est une belle occasion de digérer

Une part de Forêt-Noire, en dessert ?

Une petite marche au centre ville s’impose, histoire de digérer la “salade” de saucisse. De retour à la Fontaine Bertold, on passe sous la Martinstor pour arriver à la Pâtisserie Gmeiner, qui fera ton plus grand bonheur.

Ici, tu pourras manger des chocolats, des macarons, des tartelettes ou encore des parts de gâteaux.
On commande sa pâtisserie au comptoir, pour se voir remettre un bon. On s’installe ensuite et quelqu’un vient récupérer le petit papier, en en profitant pour prendre la commande des boissons. Le paiement se fait à la fin.

Gâteau Forêt-Noire, Pâtisserie Gmeiner à Freiburg

C’est donc tout naturellement que j’ai pris une belle part de Forêt-Noire, que j’ai particulièrement apprécié !
Et c’était si bon que j’en ai oublié le prix (dans les 3€50-4€) 😉
Petite info qui plaira aux français : ils prennent la carte !

Pâtisserie Gmeiner

Rooftop avec vue sur la vieille ville, au Kastaniengarten

Allez zou, on reprend la balade à travers les ruelles du centre-ville ! Fais un petit tour sur la Place de la Cathédrale, elle est vraiment très jolie (et tu pourras t’arrêter sur une des terrasses, pour déguster la Ganter, qui est LA bière de Freiburg).

Pour aller au Kastaniengarten, il faut traverser le centre-ville, pour atteindre la Schwabentor. Si t’as la flemme, le tram 1 t’y emmène en 1 station (à Oberlinden). Là, tu peux traverser la route par un pont, qui t’emmènera au pied du Schlossberg, qui est la colline adossée à Freiburg.Kastaniengarten, FreiburgAu début de la colline (après être monté 5 minutes, car la vue se mérite), se trouve le Kastaniengarten, où tu pourras siroter ta bière en regardant la cathédrale, ou le soleil se coucher sur les Vosges. C’est vraiment le spot idéal pour finir ta journée !Kastaniengarten, Freiburg

Pour t’abreuver, tu y trouveras toute sorte de bières à moins de 5€, mais aussi de bons petits plats comme des Bretzels, des saucisses, des Tartes Flambées et des Schnitzel. Le tout, à moins de 10€. Le service se fait au bar et on paye en liquide 🙂

Kastaniengarten

Si tu souhaites prolonger le plaisir, un magnifique restaurant est adossé au Biergarten (le Greiffenegg). Les prix y sont plus élevés (menu à partir de 48€), mais l’escapade vaut le coup de fourchette et l’occasion est vraiment belle pour en profiter : si tu rentres ensuite à Bâle ou à Strasbourg, tu pourras avoir des trains jusqu’en soirée !

Vue depuis le Restaurant Greiffenegg, Freiburg
Vue depuis le Restaurant Greiffenegg

Profiter des trains & trams, au meilleur tarif

Voyager en train entre 2 pays, c’est assez compliqué : les sociétés de chemin de fer sont différentes, les cartes de réduction s’appliquent sur une partie du trajet.
Heureusement, il existe des offres transfrontalières et journalières, qui permettent de voyager au meilleur prix et sans réservation.

Train en Gare de Freiburg, direction Offenburg

Au départ de Mulhouse, un ticket pour combiner TER, RE et Tram

La carte journalière DuAL (pour Deutschland und Alsace) permet d’emprunter les trains entre Mulhouse et Müllheim, et les transports en commun entre Mülheim et la région de Freiburg, pour seulement 13€ / jour / personne (16€, avec le tram à Mulhouse).

Elle te sera grandement utile, pour monter dans l’un des 5 trains reliant Mulhouse à Freiburg (2 sont directs, 3 sont en correspondance de 5-10min à Müllheim). Elle t’offrira aussi la liberté de te balader dans toute la zone tarifaire de la région de Freiburg (RVF).

Le dernier train pour Mulhouse part de Freiburg à 19h35, les samedis et dimanches.

Au départ de Bâle ou de Kehl, un ticket combiné Trains, Trams et Bus dans tout le Bade-Wurtemberg

Le Baden-Württemberg ticket est une véritable pépite : au départ de n’importe quelle Gare du Land (+ la Gare Badoise de Bâle), il offre la possibilité de se balader en illimité toute la journée sur les trains régionaux et la quasi totalité des réseaux de transports locaux (bus et trams).

Depuis Bâle, tu peux donc aisément prendre le RE Basel Bad Bf > Offenburg, direct jusqu’à Freiburg Hbf.

Depuis Strasbourg, il faut se rendre à la Gare de Kehl (en train, ou en tram) et prendre le train direction Offenburg, puis changer pour le train direction Basel Bad Bf ou Freiburg. Lors de mon escapade, la correspondance était de 15min.

Le ticket coûte 24€, puis 6€ par personne supplémentaire (jusqu’à 5 personnes). On peut l’acheter sur l’appli DB Navigator (Android | iPhone) ou aux bornes DB. L’appli permet de planifier ses trajets en choisissant exclusivement les trains régionaux (IRE, RE, RB, S-Bahn).
Bref, en y allant à 5, tu peux voyager pour 9€60 aller-retour, incluant le tram à Freiburg !

Le dernier train pour Bâle part à 01h50 les nuits de samedi à dimanche (le ticket journalier est valable jusqu’à 3h), 23h43 les dimanches ; celui pour Strasbourg, à 22h25 les samedis et dimanches (correspondance à Offenburg, à 23h25).

Freiburg-im-BreisgauAmuse toi bien dans cette jolie ville et pense à consommer ta bière avec modération 🙂

Ah et si tu y vas en voiture, mets bien « Freiburg » dans le GPS et non « Fribourg ». Sinon, tu finiras en Suisse.
Donc prends le train, c’est mieux. Voilà.

Ça peut aussi te plaire :  À Saverne, une fondue Savoyarde au pied du Château des Rohan
Un article de

Fan d'OSS 117. Et habilement de Strasbourg, bien entendu <3

Écrire un commentaire