Bon, OK, les Spätzles au Munster, ce n’est pas la recette la plus light du monde. Mais selon une étude réalisée en août aux États-Unis, les pâtes augmentent l’espérance de vie.

Entre 1 et 4 an(s) d’espérance de vie supplémentaire

Accroche toi bien, il va y avoir des révélations dans cet article (OK, on fait peut-être un peu trop de teasing là) : une étude publiée le 16 août 2018 dans la revue The Lancet Public Health, explique que manger des glucides permettrait de vivre plus longtemps, 1 à 4 années en moyenne.

Et ça tombe bien, puisque dans les Spätzles, des glucides, il y en a à foison.
À toi donc les merveilles alsaciennes comme les Spätzles, les Knepfle et tutti quanti !

15.500 personnes suivies sur 25 ans

L’étude, en anglais, est très documentée.
Les explications de la méthodologie qui permet d’arriver à de tels résultats, sont les suivantes :

Il faut savoir que plus de 15.000 étasunien d’âge moyen, ont été suivis sur 25 ans pour réaliser cette enquête. D’ailleurs, ces personnes participaient à l’origine, à une étude sur les risques d’athérosclérose.
Résultat : les personnes dont 50 à 55% de leurs apports caloriques journaliers proviennent des glucides, ont une espérance de vie augmentée de 1 à 4 an(s) en moyenne.

Tu t’en doutes, les excès sont aussi pointés du doigts, puisqu’au delà de 70%, le risque de décès augmente. Mais 70%, ça fait beaucoup quand même !
En résumé, on ne le dira donc jamais assez : manger, c’est bien, mais toujours avec modération ! Donc manger et bouger, c’est mieux 😉

Écrire un commentaire