Explorer toujours + À découvrir Colmar & Freiburg

Randonner sans voiture : à l’assaut des Châteaux de Ribeauvillé !

Le printemps approche tout doucement et les résolutions de Nouvel An peinent à être tenues … allez zou, on met les baskets et on file se balader !
Cette fois-ci je t’emmène sur les hauteurs de la très jolie cité médiévale de Ribeauvillé, depuis sa Gare routière directement reliée à Sélestat et donc les trains directs entre Strasbourg et Bâle, ou encore en provenance de Molsheim.

La rando est une boucle de 3h, qui te fera passer du cœur de la cité médiévale, aux ruines de superbes châteaux t’offrant même une vue sur les Alpes et la Cathédrale de Strasbourg, lorsque le temps le permet.

Ribeauvillé, cité médiévale au cœur de l’Alsace !

Le départ de cette rando se fait depuis la Gare routière, à l’entrée de la cité médiévale. C’est un spot assez prisé par les touristes lors du marché de Noël et la vieille ville vaut le coup d’œil.

Centre historique Ribeauvillé

Justement la vieille ville, tu vas la traverser de part et d’autre, via la Grand’Rue.
Ce début de randonné n’est pas balisé, mais très simple à trouver : il te suffit de traverser le rond point 50m à l’arrière du bus, puis de t’engager dans la longue rue semi-piétonne et pavée.

À l’arrière plan en hauteur, le Château de Saint-Ulrich domine la ville. C’est là que nous allons aller !
Ces 15 minutes de marche dans la Grand’Rue te feront arriver au Restaurant aux Trois Châteaux. C’est par la rue à droite du resto, que commence l’itinéraire balisé rectangle rouge et la montée.

Ribeauvillé et Château de Saint-Ulrich

Trois châteaux à visiter, pour un itinéraire 100% balisé et simple à réaliser

C’est donc à partir du Restaurant Aux Trois Châteaux, que la rando part sur la droite, empruntant le fameux GR5 qui traverse l’Alsace du nord au sud.

Le sentier est très facilement praticable (pas besoin de chaussures de ouf) et dès les premiers mètres la vue est superbe !
Deux châteaux commencent à se détacher à l’horizon : le Saint-Ulrich à gauche et le Girsberg, à droite. Ils sont tous les deux à la même hauteur et reliés par un sentier quasi-plat. Je t’en reparlerai plus tard.

Château de Saint-Ulrich et Girsberg, Ribeauvillé

La montée se fait aisément : en environ 45 minutes.
Au milieu du parcours, on peut choisir d’aller à gauche au Saint-Ulrich ou à droite, au Girsberg. Le temps de parcours est identique.
La variante Girsberg n’est intéressante qu’en été, pour pouvoir rester à l’ombre : cette partie du sentier passe en Forêt, alors que l’autre est exposée plein sud et il peut y faire très vite chaud.

GR 5 variante château Girsberg Ribeauvillé

Première étape, les Châteaux Saint-Ulrich et Girsberg

Le Saint-Ulrich est immense ! C’est d’ailleurs l’endroit parfait pour pique-niquer.

Les plus courageux pourront aussi monter sur le toit du Donjon, grâce à un escalier en bois.
De là-haut, on se rend compte de l’immensité des ruines !

Ruines Saint Ulrich Ribeauvillé

En face, le Château de Girsberg n’en dénote pas moins, accroché à son rocher il domine la plaine.
De là-bas, un point de vue permet d’admirer le Saint-Ulrich voisin (en photo de couverture).
Un joli petit sentier le relie en moins de 5 minutes. Il est quasi plat et offre une belle vue sur l’un ou l’autre château.

Girsberg et Saint Ulrich Ribeauvillé

C’est aussi depuis le Girsberg que nous choisissons de pique-niquer : un banc au soleil nous donne aussi le plein de vitamines.
45 minutes de pause et c’est reparti pour le 3è et dernier château : le Haut-Ribeaupierre !

Depuis le Haut-Ribeaupierre : Strasbourg, la Forêt-Noire et les Alpes !

On reprend notre chemin pour revenir sur nos pas : à côté du Saint-Ulrich, commence une montée de 30 minutes (rectangle rouge, toujours) vers la Haut-Ribeaupierre. Ce sera le point culminant de la journée : 642m.

Château Haut-Ribeaupierre Ribeauvillé

La montée est beaucoup plus light que la première et le château, moins impressionnant. Il est d’ailleurs impossible d’accéder au Donjon, qui risque de s’écrouler. On pénètre donc dans les ruines, à ses risques et périls.

Ça peut aussi te plaire :  (Re)découvrir Strasbourg, par ses canaux

Mais l’aventure est récompensée par une merveilleuse vue !
Au deuxième plan, le très célèbre Château du Haut-Kœnigsbourg et juste à droite, dans le creux des deux montagnes, Strasbourg. La météo était assez dégagée, pour qu’on devine la flèche sombre de Notre-Dame, se démarquer des autres bâtiments (mais inutile de zoomer comme un malade sur la photo, la résolution est trop faible).

Haut-Kœnigsbourg et Strasbourg, depuis Ribeauvillé

En continuant notre panorama de gauche à droite, on peut aussi apercevoir la Forêt-Noire et, plus proche de nous, le Kaiserstuhl.

Continues de balayer le paysage de gauche à droite. Si tu as de la chance, tu pourras apercevoir les très jolis sommets enneigés des Alpes Bernoises, à un peu plus de 100km de là !

Forêt-Noire et Alpes Bernoises

La descente vers Ribeauvillé s’amorce en douceur

Le plein de beaux paysages étant fait, il se fait l’heure de redescendre petit à petit.
À proximité du château, une variante facile du sentier est proposée. Pour avoir un autre itinéraire, nous choisissons cette variante. Elle est bien plus calme que la montée et les paysages font penser au sud de la France.

Forêt Vosgienne en Alsace

On arrive ensuite au Saint-Ulrich, c’est là qu’on remarque l’impressionnant dénivelé qu’on a pu monter jusque là !

Pour le chemin du retour, c’est très simple : il est identique à l’aller.
Depuis le Saint-Ulrich, il faut 1h pour rejoindre la Gare routière (dont 45 minutes pour rejoindre la Grand’Rue).

Là, en fonction de l’heure, tu peux flâner dans la vieille ville, prendre un verre ou … tout simplement repartir 🙂

Saint-Ulrich Ribeauvillé

Venir en transports en commun depuis Strasbourg ou Mulhouse

Ribeauvillé, c’est central et ça, c’est cool !
Alors il y a bien une Gare SNCF à 4km du centre-ville, mais celle-ci est abandonnée.
En fait, il faut prendre le bus.

Car TER Sélestat - Ribeauvillé

Tu as le choix entre une ligne de bus entre Colmar et Ribeauvillé (106/109), mais vu les horaires et le fait qu’elle ne circule pas le dimanche, on va s’en passer (ouais, c’est tout pourri).

Heureusement, une autre ligne de bus, brandée TER, circule depuis la Gare de Sélestat. Un peu dommage d’ailleurs qu’il n’y ait que cette option vraiment crédible car en venant de Mulhouse, passer par Sélestat fait faire un détour … bref.

Le weekend, cette ligne de bus est cadencée : un bus toutes les deux heures.
Ensuite à Sélestat, la correspondance est assez facile avec le train : 1 à 2 trains par heure.

Depuis Strasbourg et Mulhouse, il faut environ 1h pour s’y rendre, correspondance comprise.

Niveaux tarifs : comme toujours je te recommande la Carte Primo ou Presto. Cette carte te donne 70% de réduction le weekend ! Par exemple, le billet aller-simple coûte 3€40 depuis Strasbourg et 4€40 depuis Mulhouse.

Si tu voyages en groupe et le weekend, le ticket Alsa+ Groupe Journée est à privilégier.
Ribeauvillé est inclus dans la zone Bas-Rhin (24€20 pour 5 personnes). Si tu viens de Mulhouse, le fait de passer par Sélestat t’obligera à prendre la zone Alsace (39€10). Mais à 5 personnes ça reste raisonnable, surtout que tu pourras au retour encore te balader librement à Colmar, ou même à Strasbourg !

L’itinéraire réalisé

Le sentier est intégralement balisé rectangle rouge, depuis le Restaurant Aux Trois Châteaux. Pour y accéder, il faut remonter la Grand-Rue.

Je t’ai matérialisé le trajet via la carte ci-dessous. Il est réalisable en 2h50 (sans pause) à un rythme normal.
Si tu lis cet article depuis Facebook, il se peut que la carte soit masquée : clique sur le lien pour accéder à l’itinéraire de randonnée des 3 châteaux de Ribeauvillé.

Bonne balade 🙂

Fan d'OSS 117. Et habilement de Strasbourg, bien entendu <3

Écrire un commentaire