Mes petits loups, aujourd’hui je vous sors le grand jeu : 3 jours à randonner sur les crêtes vosgiennes entre les vaches, les sapins et les rochers. Une merveilleuse aventure partagée avec une amie venue de Paris et très facile d’accès (sans tente Quechua sur le dos et sans voiture).

De Thann à Munster, randonner 60km par les crêtes des Vosges

Mais dis-moi Jamy, comment as-tu fait pour monter sur les Crêtes, sans voiture ?
Eh bien c’est très simple Fred, j’ai pris le train !

Je souhaitais pouvoir être libre et réaliser un circuit ouvert, j’ai donc opté pour l’option TER : la plupart des vallées vosgiennes sont desservies par le train et, bonus, les sentiers sont balisés par les bénévoles du Club Vosgien, avec des panneaux indicatifs à la sortie de la gare !

Pour les escapades d’un jour, le Parc du Ballon des Vosges a mis en place une navette bus qui sillonne la route des Crêtes, accessible depuis plusieurs lignes au départ des Gares à proximité (Colmar, Munster, Bollwiller, Thann et Cernay côté alsacien ; St-Dié, Épinal ou Remiremont côté Vosgien).
Elle circulera tous les jours du 19 juillet au 15 août 2019. Le ticket pass journée 1 personne est à 6€ (3€, sur présentation d’un ticket de train valide) et à 15€ pour les groupes de 3 à 5 personnes. Le ticket Alsa+ département ou région inclut na navette des crêtes.

Navette des Crêtes, 2019-2020

Pour voyager léger, j’ai opté pour le sac de couchage : le parcours dispose d’hôtels, ou encore de refuges tenus par le Club Vosgien (pour certains d’entre eux, réserver à l’avance)

À noter que j’ai effectué cette rando en août 2017. Le blog a été lancé en septembre 2018, j’ai donc du attendre l’été 2019 pour partager cette aventure !

Rando GR5 - Crêtes Vosgiennes
Sur les Crêtes Vosgiennes

Jour 1 : Gare de Thann > Grand Ballon (1424m)

Après être arrivé en train à Thann, en fin d’après-midi, on attaque directement la montée vers le Grand Ballon, le plus haut sommet d’Alsace !

Rando GR5
Le Grand Ballon est le sommet qui dépasse fièrement à l’horizon et c’est notre étape du jour. Au moment de prendre la photo, il est déjà 18h30 !

J’avoue, je ne m’étais pas entraîné et il faisait très chaud, donc j’étais un peu dans le rouge. Environ 5h de marche, avec pratiquement que de la montée.

À l’arrivée au sommet il est environ 21h et le soleil se couche : un bon dodo en perspective au Chalet-Hôtel du Grand Ballon.

Rando GR5
Avant d’arriver au Grand Ballon, le soleil se couche et on a l’impression d’être seul au monde.

On boit des bières avec le gérant, tout en regardant les étoiles et en se racontant nos vies, avec comme toile de fond la Plaine d’Alsace illuminée.

Le Chalet-Hôtel propose des chambres randonneur pour 35€ en solo, 53€ à 2, en mode dortoir, l’ambiance y est très sympa !

Jour 2 : du Grand Ballon au pied du Hohneck

La 2è journée était la plus longue et la plus belle : bien reposé, pour admirer les merveilleux paysages de chaumes des Crêtes vosgiennes.

Rando GR5 - Crêtes Vosgiennes
Sur les Crêtes Vosgiennes

À ce moment là, tu as envie de t’arrêter sur chaque rocher, dans chaque ferme, devant chaque vache, pour faire des photos, mais l’heure tourne et la météo commençait à devenir pourrie. Donc on s’active … entre les goutes.

Rando GR5
Sur le GR5, le temps se couvre le 2è jour …

Le soir, l’arrivée au pied du Hohneck via la Lac du Schiessrothried (à tes souhaits, mais tu peux le prononcer “chiss-raut-ride”, c’est plus simple) s’est faite assez difficilement : le sentier balisé “dangereux” était très glissant (en même temps, on était prévenu), mais c’est ce genre d’aventure qui reste dans les souvenirs. De toute manière, on n’est pas fait en sucre 😉

Rando GR5
Une variante du sentier des roches, plutôt glissante et dangereuse

Au bord du Lac, un refuge du club vosgien avec des bénévoles qui s’y relaient pour le tenir, en fin de semaine.

Pour la nuit, compter 10€ ; il est impératif de signaler son passage à l’avance. Je vous conseille de le faire au plus tard 72h avant, puisque le réseau ne passe pas là-haut !

Rando GR5 - Lac du Schiessrothried
Le très beau Lac du Schiessrothried, avec le refuge du club vosgien en arrière-plan.

Jour 3 : balade au Hohneck et descente jusqu’à la Gare de Munster

Le dernier jour était le plus chill, après une nouvelle montée de dingue, dans le cirque du Wormspel, où les paysages sont dignes de la série Lost !
C’est aussi le meilleur endroit pour admirer des Chamois au matin 😉

Rando GR5 - Cirque du Wormspel
Dans le Cirque glacière du Wormspel

Au sommet du Hohneck, plusieurs options s’offrent au randonneur : poursuivre sur le sentier GR5 (rectangle rouge) vers le Lac Blanc, ou bien redescendre dans la Vallée.

Rando GR5
Des paysages aux allures de la série Lost

Pour ma part, c’est l’option 2 qui s’est imposée, j’aurais bien aimé continuer, mais je commençais à fatiguer.
La descente dans la vallée se fait en passant par une ferme-auberge et en goûtant le fameux repas marcaire : Roïgebradeldi, des pommes de terres cuites à l’étouffée, aux ognons et au lard. Parfait pour reprendre des forces !
Seul point négatif, les repas sont quasi exclusivement constitués de viande. J’étais avec une amie végétarienne …

Rando GR5
Depuis le Hohneck, la descente s’entame progressivement vers la Vallée de Munster

La descente se poursuit, avec le choix facile de prendre le train à Metzeral (bout de ligne) ou de marcher jusqu’à Munster.
Le retour à Strasbourg s’est fait comme sur des roulettes, au rythme des paysages qui défilaient un peu plus vite qu’à pied ! 

Les réponses aux questions que tu te poses

Comment y aller en train ?

Au départ des principales villes alsaciennes il est possible de se rendre dans les vallées de Thann (via Mulhouse) et de Munster (via Colmar). Le weekend, il y a environ 1 train toutes les 2h. Une belle excuse pour s’installer dans un bar en fin de rando, pour attendre le prochain.

Comment s’orienter ?

Un itinéraire traverse les Vosges du nord au sud : le GR5 (extrêmement bien balisé par un rectangle rouge).
Le Club Vosgien vend des cartes IGN très complètes pour des randonnées d’1 ou 2 jours (prendre les cartes TOP 25, à 12,8€ chacune)
Il existe aussi un guide réalisé par le Club Vosgien, spécifiquement sur la traversée des Vosges, avec temps de parcours et liste des hébergements, je l’ai utilisé pour préparer mes étapes. Il est dispo en ligne.

Rando GR5 - Balisage du Club Vosgien
Rando GR5 – Balisage du Club Vosgien

Où dormir ?

Il existe bien entendu de nombreux endroits où dormir et le bivouac est toléré.
J’ai pour ma part opté pour le confort des refuges, parce que l’option douche était indispensable avec la chaleur !

Voici les 2 adresses où j’ai dormi

Où manger ?

Tous mes repas étaient tirés du sac, mais de nombreuses fermes-auberges et restaurant jalonnent le parcours, pour récupérer très vite les kilos perdus en marchant <3

Je peux y aller en solo ?

Si l’aventure te tente, pourquoi pas ! Mais n’oublie pas qu’en cas de pépin même mineur (foulure par exemple), mieux vaut être accompagné. Sur certaines sections empruntées, nous avons parfois pu compter 3-4h avant de croiser un autre groupe de randonneurs.

C’est quoi le parcours ?

Le GR5 traverse la Massif des Vosges du nord au sud (et vice-versa). Il est possible d’emprunter des variantes, en se munissant d’une carte. Ci-dessous, la carte du parcours emprunté.

Ça peut aussi te plaire :  Randonner sans voiture : le Mont Sainte-Odile
Un article de

Fan d'OSS 117. Et habilement de Strasbourg, bien entendu <3

Écrire un commentaire