L'Histoire oubliée

Faut-il dire Place « Brogly » ou Place « Breuil » ?

La France a son débat sur pain au chocolat et chocolatine, Strasbourg a son débat sur la prononciation du mot « Broglie ». Certains prononcent « Brogly » et d’autres, « Breuil ».
Derrière ce nom, l’histoire d’une famille qui re-dessina le visage de cette place, au 18è siècle.

De la Place du Marché-aux-Chevaux, à la Place Broglie

À l’origine, cet endroit s’appelait Place du Marché-aux-Chevaux, donc rien à voir avec son nom actuel. Elle tire son nom du latin « Forum equorum » car elle accueillait principalement des tournois de chevaliers, jusqu’à la fin du 16è siècle.

 Emile Schweitzer, Tournoi au Marché-Aux-Chevaux (place Broglie) en 1890
Emile Schweitzer, Tournoi au Marché-Aux-Chevaux (place Broglie) en 1890 – Domaine public

Son nom actuel, on le doit au Maréchal François-Marie de Broglie (1671 – 1745), ancien gouverneur de Strasbourg.
Au 18è siècle, il aménage la place comme on la connaît aujourd’hui : une promenade bordée d’arbres, qui prendra en 1740 le nom de Promenade du Broglio.

 Illustration de Wagner et de Frédéric-Emile Simon, 1848

Illustration de Wagner et de Frédéric-Emile Simon, 1848 – Domaine public

La famille de Broglie, originaire du Piémont italien

En 1734, François-Marie de Broglie est nommé Maréchal de France. Louis XV lui donne le commandement de la Province d’Alsace et le Maréchal s’installe à Strasbourg.

Ça peut aussi te plaire :  Les (discrètes) boussoles des arrêts de tram strasbourgeois

Mais la famille Broglie est originaire d’Italie du Nord et elle avait francisé son nom.
En piémontais (langue régionale de la région de Turin), « Broglie » se prononce « Breuj ». Avec la francisation, on arrive à « Breuil ».

François-Marie de Broglie
François-Marie de Broglie – Domaine public

Même si les deux sont acceptés, la prononciation historique est « Breuil ».
D’ailleurs, dans le tram il est encore possible d’entendre « prochaine station, Place Breuil », mais ce sonore se fait curieusement discret depuis la mise en service des rames nouvelle génération.

Arrêt de tram Broglie

La bonne réponse, se trouve aussi dans la langue alsacienne

La prononciation d’origine, « Breuil », se retrouve quant à elle bien dans l’alsacien.
Dans la langue de Roger Siffer, on dit – et on a toujours dit – « Bröjel ».

Et si le doute persiste, sache que même Google Translate prononce bel et bien « Breuil » en français et non « Brogly ».

Cet article est une réécriture de la vidéo que j’avais pu réaliser début 2022, racontant l’histoire de la Place Broglie et sa prononciation.

Fan d'OSS 117. Et habilement de Strasbourg, bien entendu <3

Écrire un commentaire