Accroche toi bien, je t’emmène te balader en parapente au dessus des Vosges, avec Mulhouse, Bâle et le Mont-Blanc (par temps clair) en toile de fond ! C’est avec Cumulus Parapente que j’ai eu l’occasion de réaliser mon tout premier vol et de tester des sensations oscillant entre joie et vertige 🙂

5 lieux de décollage dans la Vallée de la Thur, en fonction du vent

La Vallée de la Thur est connue des mulhousiens : c’est par ici que se termine la ligne de tram-train !

C’est à Oderen que se trouve Cumulus Parapente, qui propose baptêmes, journées découvertes et stages d’initiation au Parapente.

Mon rdv avec Cumulus Parapente est pris depuis plusieurs semaines déjà mais tout peut-être décalé ou modifié du jour au lendemain. D’ailleurs, le rdv n’est confirmé que la veille, en fin d’après-midi. La raison est simple : en fonction de l’orientation du vent, l’école de parapente propose 5 lieux différents (Markstein, Drumont, Schnepfrenried, Rothenbachkop ou Ballon d’Alsace).

Ce jour là, les conditions étaient très bonnes pour décoller depuis le Drumont (entre l’Alsace et la Lorraine), haut spot de parapentistes venus de France, de Suisse, d’Allemagne, mais aussi du Benelux.

Le Drumont
Le Drumont haut lieu des vaches, VTTistes, promeneurs et parapentistes

Une petite foulée pour décoller et commencer à monter

L’équipe me met tout de suite à l’aise en m’expliquant la manip à suivre « on va courir un peu, commencer à s’envoler et il faudra bien se caler au fond du siège ». Nous voilà partis dans un parapente bi-place et dans les airs, après une petite foulée.

Parapente au dessus des Vosges

Je dois avouer que la première montée est assez « sport » : ça tourne, le vent commence à souffler et on perd vite ses repères.

Il faut quelques minutes pour que le corps s’y habitue mais ensuite, on est libre comme l’air. D’ailleurs l’air, on le sent assez bien : tout se fait à la poussée du vent et au grès des courants ascendants. Durant la montée, ça donne quelques sensations plutôt sympa 🙂

Une fois plus au calme, on admire le panorama : le Grand Ballon droit devant et plus loin, le Kaiserstuhl puis la Forêt Noire.
Le temps est assez dégagé pour voir Bâle, reconnaissable par l’imposant empilement de boîtes à Pizza qu’est la Tour Roche et ses 180m de haut.
De l’autre côté et par temps clair, il est également possible de voir les Alpes et le Mont-Blanc !

Ça peut aussi te plaire :  Un métro automatique, imaginé à Strasbourg dans les années 80
Parapente au dessus des Vosges
Oui, ce sont bien mes chaussures en premier plan.

10 à 30 minutes dans les airs

Le temps de vol est tributaire du bon vouloir de la météo. Ce jour là je suis très chanceux, puisque nous restons près de 30 minutes dans les airs et sommes montés environ 400m au dessus du sommet depuis lequel nous avions décollé !

Il faisait assez froid là-haut. Même si j’étais prévenu, couvert et malgré les 25°C en bas, je ne m’attendais pas à ressentir autant de fraîcheur.

Ce qui était génial, c’est que comme le spot grouillait de parapentistes, on évoluait dans un nuage de parapentes, qui permettait aussi d’y retrouver facilement ses repères.

Parapente au dessus des Vosges

En redescendant, mon accompagnant propose une petite session « d’adrénaline » et se met à tournoyer dans tous les sens. Les virages serrés me font prendre quelques G et me rappellent d’ailleurs le Silver Star, à Europa Park. Une fois de plus, les repères sont perdus : je ne parviendrai pas à dire si nous étions carrément à l’envers ou juste inclinés. En tous cas, ça décoiffe !

Parapente au dessus des Vosges

Toutes ces émotions ont eu raison de mon estomac : en posant le pied sur la terre ferme, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller poursuivre mon voyage dans une Ferme Auberge de la route des Crêtes vosgiennes, pour déguster une tarte aux myrtilles et un délicieux plateau de Munsters.
Car oui, le parapente, ça creuse !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 🥨Se balader, boire et manger (@rutsch.eu) le


Cumulus Parapente

Un article de

Fan d'OSS 117. Et habilement de Strasbourg, bien entendu <3

Écrire un commentaire