Mulhouse & Bâle

Se promener dans le vignoble du Rangen, depuis la gare de Mulhouse

Même s’il a encore neigé, le printemps pointe le bout de son nez, et avec lui l’envie de remettre les chaussures de randonnée et de partir à la découverte de notre belle région.
Aujourd’hui, je t’emmène découvrir le sentier viticole du Rangen, à Thann. Cette promenade est non seulement accessible sans voiture, mais elle peut également se faire de trois manières différentes : en aller-retour le long de la piste cyclable ; en optant pour le parcours de 3 kilomètres ; en empruntant le sentier de 5 kilomètres, qui monte jusque’à la Croix du Rangen.

Histoire de s’échauffer après les raclettes et fondues de cet hiver, nous avons pris le sentier de 3 kilomètres, mais en faisant quelques détours, nous arrivons à 5 kilomètres.

Un détour par la collégiale Saint-Thiébaut et la Tour des Sorcières

Avant de rejoindre le sentier viticole du Rangen, je te conseille de faire un tour à la collégiale Saint-Thiébaut de Thann, se trouvant près de l’arrêt tram-train “Thann Centre”. À ce qu’il paraît, les Thannois disent à propos de son clocher : « Strasbourg a le plus haut, Fribourg le plus gros, Thann le plus beau ! ». Je dois dire que ce bâtiment, représentatif du gothique rhénan (tout comme la cathédrale de Strasbourg, d’ailleurs), est magnifique. Je te conseille particulièrement d’aller voir la façade ouest, où se trouve un portail triple tympan de plus de 500 personnages. 

Tu peux ensuite rejoindre la Tour des Sorcières, située sur les berges de la Thur. Datant du XVème siècle, son toit en forme de bulbe vaut vraiment le coup d’oeil. Durant des siècles, cette tour a servi de prison aux femmes accusées de sorcellerie. Aujourd’hui, on peut y visiter un espace muséographie sur les terroirs et la géologie alsaciennes. 

Depuis cette Tour, passe de l’autre côté de la Thur via la rue du Rangen, puis emprunte sur ta droite la rue du Vignoble. Ça y est, te voilà sur le sentier.
Tu peux retrouver le détails des plans des différents parcours proposé ici.

Un peu d’histoire avant de se lancer dans le vignoble

À ta gauche se trouve le vignoble du Rangen. Les premiers écrits concernant ce vignoble datent du XIIIème siècle, mais il semblerait que celui-ci soit bien plus vieux ! Les vins de ce vignoble sont exceptionnels : c’est même le seul vignoble alsacien classé Grand Cru dans sa totalité. On y trouve du Riesling, du Pinot Gris et du Gewurztraminer. Bref, toute l’Alsace est concentrée dans ce vignoble culminant à 455 mètres. 

Vignoble du Rangen

Au XVIème siècle, la cartographie des cépages du Rangen était d’ailleurs déjà réglementée par la ville de Thann. Ainsi, il était obligatoire de planter des cépages nobles. Il était interdit de mélanger d’autres vins à ceux du Rangen et d’en faire commerce sous le nom de « vin du Rangen »… l’appellation d’origine contrôlée ne date donc pas d’hier ! 

Le parcours te fait passer par le château de Drachenfels, situé sur la commune de Vieux-Thann et dont il ne subsiste qu’un pan de mur envahit par la végétation.

Ça peut aussi te plaire :  10 comptes Instagram à suivre, pour découvrir le Rhin Supérieur

Plus loin sur le sentier, dans les hauteurs du vignoble, tu peux voir une chapelle, dédiée à Saint Urbain, évêque et martyr du IIIème siècle. Avant cette chapelle, il existait un sanctuaire du XVème siècle qui permettait d’éviter aux vignerons de descendre dans la ville pour les heures d’adoration. En 1774, le sanctuaire fut refait à neuf mais, pendant la Révolution, les Jacobins la démolirent. Elle fut reconstruite en 1934.
Les fans de proverbes connaissent peut-être celui-ci : « Si la Saint-Urbain est ensoleillée, les vendanges donneront un bon vin » (en Alsacien “Het St Urwe Sunneschin, Gibt’s im Herbscht e guete Win”). Au Moyen Âge, si le temps n’était pas bon à la Saint-Urbain, il était de coutume de plonger la statue du saint dans la rivière afin de le punir et lui faire boire l’eau que le vigneron serait amené à boire au lieu du vin. Je trouve que certaines traditions devraient être remises au goût du jour… 

Voilà, tu en sais désormais assez pour te lancer à l’assaut de la colline et en apprécier chaque recoin. Si tu veux en savoir plus, n’hésite pas à lire les panneaux d’informations qui agrémentent le sentier : ils sont bien faits et très enrichissants. Si tu n’es pas fatigué par ta petite promenade, tu peux redescendre dans Thann et rejoindre le château de l’Engelbourg, surnommé “L’œil de la Sorcière”. Tu as d’ailleurs une superbe vue de ce monument historique depuis le vignoble du Rangen.

Accès facile depuis la gare de Mulhouse, grâce au tram-train

Cette promenade peut se faire facilement sans voiture. Depuis la gare de Mulhouse, il suffit de prendre le tram-train (arrêt devant la gare) direction “Thann Saint Jacques”.

Tram-train Mulhouse
Le tram-train circule aussi bien sur les voies de tramways que sur les voies ferrées. Source : mulhouse-alsace.fr/

Il te faudra un titre “Attitudes”, permettant de voyager dans la zone A-C : pour 10,40€, tu as droit à un aller-retour dans la journée avec un accès en illimité sur le réseau Soléa (compagnie des transports en commun de l’agglomération mulhousienne). De là, tu en auras pour une quarantaine de minutes de voyage. Il faudra descendre à l’arrêt Thann Centre, d’où tu pourras rejoindre facilement la collégiale Saint-Thiébaut, située à 200 mètres.

Ouvrir la carte dans une nouvelle fenêtre.

 

Photographe amatrice, fan d'anecdotes historiques et des tweets du Général de Gaulle.

Écrire un commentaire