Parce que les piscines sont blindées et que les Gravières, c’est surfait, quoi de mieux que d’aller se baigner dans le Rhin ?

Le Rhin ?!? Mais tu vas ressortir tout fluo !

Certes, l’activité industrielle de la Plaine rhénane rend la baignade déconseillée. D’ailleurs, en Alsace, la baignade est purement et simplement interdite.

Mais en amont, à Bâle, le Rhin a de plus belles couleurs et la baignade y est possible. C’est même une tradition : les bâlois se retrouvent tous les ans vers la mi-août, pour se laisser porter par le courant. Ils étaient 4.000, en 2018.

Basel-Plage, comme en vacances

À Bâle, une bonne partie du Rhin est spécialement aménagée pour la baignade, sur environ 3km et en plein centre-ville. On a testé l’expérience sur 1km, en se laissant porter par le courant, tout simplement.

Pour la logistique, c’est extrêmement simple : il suffit de mettre ses habits dans un Wickelfisch – un sac étanche de 95cm de long, vendu dans la plupart des commerces de la ville, environ 30.- CHF (25-30€) – ou tout autre sac étanche et qui flotte.

Le Rhin à Bâle, en amont du Wettsteinbrücke

C’est quoi le parcours ?

Le parcours est extrêmement simple !

Le départ peut se faire sur la rive droite, en amont du Wettsteinbrücke, à hauteur du n° 93 de la Schaffhauserrheinweg

L’arrivée se fait à hauteur du Johanniterbrücke ; les berges du Rhin sont à ce moment aménagées en escaliers, pour se poser, sortir ou rentrer à nouveau dans l’eau.

En été, on y trouve même des petites buvettes et vendeurs de glace.

Ça fait quoi de se baigner en plein centre ville ?

L’eau était super bonne et franchement, c’est vraiment une expérience géniale ! Ce qui m’a surpris, c’est la force du courant, dès les premiers mètres : en regardant le rivage, on se rend compte qu’on est porté pratiquement à la même vitesse que les piétons, sans efforts.

Pour le reste, il suffit de se laisser porter et d’admirer le paysage : la Cathédrale, la vieille ville, les bateaux (péniches, comme bateaux-taxis), passer sous les ponts est aussi une expérience très impressionnante !

Le Rhin, le Wettsteinbrücke et la Cathédrale de Bâle en arrière plan

Comment s’y rendre ?

  • Trajet Mulhouse-Bâle en 20-30 minutes
  • Trajet Strasbourg-Bâle en 1h18
  • Depuis la Gare CFF / SNCF et à pied, longer Burger King puis Starbucks et continuer toujours tout droit. Rester sur la route permettra d’arriver sur le Wettsteinbrücke
  • Il est aussi possible de prendre les trams 1 ou 2 et de descendre à « Wettsteinplatz »
  • Démarrer à hauteur du n° 93 de la Schaffhauserrheinweg (à tes souhaits ! Mais tu as une carte juste en dessous, pour te repérer)
  • Sortir avant le Johanniterbrücke

Quelques consignes de sécurité, tout de même !

Le Rhin, ça reste un fleuve avec toute son activité autour.
Pour éviter le Darwin Awards voici quelques consignes simples :

  • Respecter les zones de nage, en vert sur la carte des zones de baignades autorisées à Bâle, dans le Rhin 
  • Nager à deux au moins, jamais seul.
  • Les accessoires gonflables d’aide à la natation sont interdits (ta bouée Licorne restera donc à la maison !)
  • Il est recommandé de laisser flotter le «Wickelfisch» à proximité et de le détacher du corps
  • Rester bien au centre sous les ponts : des remous dangereux peuvent se développer autour des piles.
  • Il est strictement interdit de plonger depuis les ponts.
  • Rester à proximité de la rive du Petit-Bâle (rive-droite).
  • Toujours garder un œil vers l’amont: les bateaux qui en viennent sont silencieux et difficiles à manœuvrer.

1 Comment

  1. Pingback: Mulhouse-Bâle, à vélo - Rutsch

Écrire un commentaire