Mulhouse & Bâle

4 idées sorties neige sans voiture, proches de Mulhouse

Il fait froid, la neige est là et avec elle, ce délicieux appel du grand air et de la poudreuse !
J’ai pu sélectionner quatre sommets accessibles en transports en commun depuis Mulhouse, pour aller se changer les idées.

Un article similaire existe pour les alentours de Strasbourg, je me suis dit qu’il est intéressant de le compléter pour le sud de l’Alsace.

Il faut savoir que l’offre de transports est assez faible en Alsace, pour monter sur les sommets. J’intègre donc aussi des sorties en Forêt-Noire et depuis Belfort.

Monter en téléphérique grâce au Schauinslandbahn en Forêt-Noire

Direction la Forêt-Noire et en téléphérique s’il vous plait ! Le Schauinsland est un sommet qui culmine à près de 1300 mètres d’altitude. En plus, c’est un sommet qui fait face à la vallée du Rhin et qui offre sont une formidable vue lorsqu’il y a des mers de nuages.

mer de nuages schauinslandbahn
Le téléphérique du Schauinslandbahn, au dessus de la mer de nuages © Schauinslandbahn

Pour se rendre au sommet, deux options :

  • Prendre le téléphérique, dans le village de Horben. Il faut payer un billet séparé (13€50 aller-retour)
    C’est un peu excentré mais desservi par le bus 21 depuis le terminus de la ligne 2 du tram de Freiburg (Dorfstrasse), qui passe par la Gare de Freiburg.
  • Prendre le bus 7215, depuis la gare de Hinterzarten. Le billet DuAL fonctionne avec cette ligne de bus.

Depuis Mulhouse, des trains relient toutes les 2 heures la région de Freiburg, avec une correspondance à Müllheim. Le ticket DuAL permet de combiner les modes de transports avec ceux de la région de Freiburg, pour 13€ / personne.

Schauinsland par GhostOfDorian
Schauinsland – Photo : GhostOfDorian (licence CC BY-NC-SA 2.0)

Accéder au sommet du Schauinsland, en téléphérique ou en bus

Petit tip, si vous êtes à Freiburg et que vous avez du temps avant le train de retour, je conseille de s’arrêter boire une bière à la Brasserie Feirerling.

La région des 3 lacs de Freiburg et sa jolie ligne de train

C’est probablement l’endroit le plus joli des hauteurs de Freiburg : la région des trois lacs (Titisee, Windgfällweiher et Schluchsee) offre de superbes idées d’escapades sur une journée.

Les incontournables sont le Titisee et le Schluchsee, avec de nombreuses activités faciles à faire, comme se balader autour des lacs ou encore s’installer sur la terrasse d’un café pour prendre une bière (ces endroits sont très touristiques).

Titisee par Dominik "Dome"
Le Titisee – Photo : Dominik « Dome » (licence CC BY-NC-ND 2.0)

En plus, les deux lacs sont très facilement accessibles depuis la Gare Centrale de Freiburg : les lignes S10, S11 et S1 montent au Titisee à la fréquence de 2 trains / heure / sens. Pour le Schluchsee, c’est la S1 qu’il faut prendre (1 train / heure / sens).

Accéder au Titisee et au Schluchsee en train

Schluchsee
Photo : « lichtbildle » (licence CC BY-NC-ND 2.0)

Le Markstein, accessible en bus depuis la Gare de Bollwiller

J’ai déjà pu t’en parler dans mon article consacré aux sommets enneigés accessibles depuis Strasbourg, le Markstein dispose d’une navette depuis la Gare de Bollwiller. Plutôt pratique, puisque des trains directs s’y arrêtent depuis Mulhouse.

Le Markstein culmine à 1265m, c’est même un chouette endroit pour admirer les mers de nuages en hiver ou tout simplement … les Alpes !

Alsace en Hiver (Markstein) par Samuel Poos
L’Alsace en Hiver – Photo : Samuel Poos (licence CC BY-NC 2.0)

Malheureusement, la fréquence de la navette bus est faible (2 passages par jour et par sens) et seuls certains horaires permettent la correspondance en train pour Mulhouse (de 10 minutes à 1h d’attente en fonction des horaires), il faut donc s’organiser.

Ça peut aussi te plaire :  4 idées sorties neige sans voiture, proches de Strasbourg

Pourtant, l’offre a du potentiel puisque Bollwiller a l’avantage d’être une gare où les trains en provenance de Strasbourg et Mulhouse s’arrêtent quasiment au même moment et avec une fréquence régulière.

Je trouve le tarif peu attractif (10€ aller-retour), surtout que l’offre Alsa+ ou les cartes PRIMO / PRESTO sont exclues du dispositif.

Accéder au Markstein en bus
Informations prises auprès de SODAG, le 12 janvier 2022

Rejoindre le Ballon d’Alsace depuis Belfort

Pour finir, direction Belfort pour rejoindre le Ballon d’Alsace ! Une navette hivernale part depuis le centre-ville, pour rejoindre ce sommet qui culmine à 1247 mètres et qui ne doit pas être confondu avec le Grand Ballon, du côté du Markstein 🙂

Le Ballon d'Alsace - Thomas Bresson
Le Ballon d’Alsace – Photo : Thomas Bresson (licence CC BY 2.0)

Le départ de la navette se fait à 15-20 minutes à pied depuis la Gare TER de Belfort. Je recommande de la prendre à l’arrêt Rabin, car la correspondance n’est parfois que de 20 minutes avec le train en provenance de Mulhouse.

Là aussi malheureusement, je note une faible fréquence de passage (1 à 3 départ(s), certains jours) et un tarif peu attractif au regard du manque de flexibilité.

Rejoindre le Ballon d’Alsace en bus

En Alsace, les voitures partagées Citiz restent une bonne option

La rédaction de cet article nécessita plusieurs heures, pour recouper les informations. Globalement, l’offre en place est un peu mieux que ce que j’avais pu constater autour de Strasbourg, mais le service reste là aussi bien inférieur à ce qui est proposé en Forêt-Noire.

Si vous avez le permis, alors la solution la plus fiable et efficace pour se rendre sur les massifs côté français, sera l’autopartage. Et en Alsace il y a un service super pratique pour cela : Citiz.

Voiture Citiz au Champ du Feu

Citiz, c’est un service de voiture à location courte durée. Il faut être préalablement inscrit pour réserver une voiture, mais la chose est assez aisée : on sélectionne une station (proche de chez soi ou devant une gare TER), on réserve une voiture sur une plage horaire et c’est parti !

Le tarif inclus tout : le véhicule, l’assurance et l’essence.
C’est un service que j’utilise occasionnellement et sans abonnement, pour me rendre dans les lieux non desservis par les transports en communs. Je m’en tire généralement pour 40 à 80€ pour une après-midi (le prix varie en fonction de la distance parcourue et de la taille du véhicule).

Offre de parrainage : bénéficiez de 20€ de réduction.
En vous inscrivant, il suffit de préciser que vous venez de ma part (Greg Matter) en remplissant ce formulaire de parrainage et en l’envoyant à l’adresse grand-est@citiz.fr

Citiz Grand Est

Bien s’équiper et partir en sécurité

Pour finir, voici mes quelques conseils pour bien profiter de la neige. On a souvent tendance à l’oublier, mais même à 800 mètres d’altitude en hiver, les conditions peuvent nécessiter une certaine vigilance.

  • Surveiller la météo, pour s’assurer d’un beau temps toute la journée
  • Prendre des habits chauds et imperméables, surtout au niveau du pantalon et des chaussures
  • Prévoir des chaussettes de rechange, c’est toujours pratique en cas de pied mouillé 🙂
  • Avoir de quoi boire et manger, pour se rebooster en cas de coup de mou
  • Éviter les sentiers escarpés ou avec un fort dénivelé : avec la neige, l’effort est démultiplié et on peut facilement s’épuiser (même en étant bien équipé)
  • Prévoir de finir sa balade avant 17h, heure à laquelle tombe la nuit (prendre une lampe frontale, en cas de démarrage tardif de la balade)

Fan d'OSS 117. Et habilement de Strasbourg, bien entendu <3

Écrire un commentaire