Strasbourg & alentours

Strasbourg insolite : 33 lieux pour découvrir la ville !

Fresques immenses, bâtiments remarquables, pleine nature proche du centre-ville ou traces des nombreuses guerres … quand l’insolite s’invite à Strasbourg !

On croit connaître Strasbourg comme sa poche, mais il existe toujours des curiosités qui échappent à notre regard familier. Un temple Bouddhiste, un arbre vieux de 4 siècles ou encore des Bunkers bien cachés ! Et parfois, une curieuse histoire se trouve derrière ces lieux …

En voici donc une liste non exhaustive, pour partir à la découverte de Strasbourg et ses alentours, dans un rayon de 10km !

La Maison Égyptienne de la Neustadt

Maison Egyptienne - Outlandos [ym]
Maison Egyptienne – Photo de Outlandos
Au 10 rue Rapp, une bâtisse construite en 1905, qui mélange Art Nouveau et Égypte Ancienne. Une curiosité à retrouver dans le quartier de la Neustadt, à tout moment de l’année et rénovée en 2011.

📍 10 Rue du Général Rapp, Strasbourg
ℹ️ Infos

Le plus ancien pont de Strasbourg

Pont_Saint-Thomas-1850 - Gallica
Pont Saint Thomas en 1850 – Source : Gallica

Strasbourg compte environ 250 ponts, c’est bien plus qu’à Venise ! La ville est traversée par de nombreux canaux et rivières, qui offrent de nombreuses possibilités de balades à vélo au fil de l’eau.
Il a survécu aux bombardements et aux trois dernières guerres, voici le Pont Saint-Thomas, construit en 1841. Ce pont en arc de fonte est classé monument historique, depuis 1995 et il se trouve à l’entrée de la Petite France.

📍 Pont Saint-Thomas, Strasbourg
ℹ️ Infos

Le Pilier des Anges et l’Horloge Astronomique

Pilier des Anges - Vincent Desjardins
Pilier des Anges – Photo : Vincent Desjardins

Il s’agit là de deux symboles de Strasbourg, marqués sur tous les guides touristiques mais que les strasbourgeoises et strasbourgeois ont perdu l’habitude d’admirer.
Le Pilier des Anges (ou Pilier du Jugement Dernier) est un prodige d’architecture : il a été construit en 1240 et détonne particulièrement par rapport au style de l’époque.
Le pilier est si fin, qu’un homme était persuadé qu’il aller s’effondrer rapidement. Les tailleurs de Pierre lui ont « tiré le portrait » et depuis on peut voir un homme, qui regarde le pilier depuis la balustrade de la chapelle Saint-André. Il est toujours là, 800 ans après.

📍 Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg
ℹ️ Infos

Balade au Parc Naturel Urbain

Passerelle de l'Illhof Strasbourg

À partir du Musée d’Art Moderne, démarre le Parc des Confluences. Un endroit peu connu à Strasbourg, qui est la porte d’entrée du Parc Naturel Urbain.
En longeant l’Ill et la Bruche, on peut s’offrir une bulle nature très chouette, à deux pas du centre ville.

S’il s’agit de votre toute première visite, je vous recommande l’audioguide gratuit disponible en ligne, qui fait le tour des Pépites du Parc Naturel Urbain au départ de la station de tram Comtes (terminus ligne F).

📍 Parc Naturel Urbain Ill – Bruche
ℹ️ Infos

La petite île Gutenberg, en hommage aux imprimeurs

Île Gutenberg Strasbourg - Roland Burckel - Archi Wiki
Île Gutenberg Strasbourg – Source : Archi Wiki (Roland Burckel)

Toujours dans le Parc Naturel Urbain Ill-Bruche, une curiosité que l’on peut croiser pendant la balade : un peu à l’écart se trouve une petite passerelle, qui mène vers une minuscule île avec une stèle rendant hommage à Gutenberg.
C’est ici, sur ces ilots entourés par l’Ill en amont du centre-ville, qui battait autrefois le cœur du quartier des imprimeurs, où la technique mondialement connue fut inventée.

📍 Île Gutenberg, Strasbourg
ℹ️  Infos

Les chalets de la Montagne Verte !

Chalets Montagne Verte- Roland Burckel Archi Wiki
Chalets Montagne Verte – Source : Archi Wiki (Roland Burckel)

Voilà une drôle de curiosité : des chalets à Strasbourg, qui plus est dans un quartier nommé « Montagne Verte » ! En réalité, il s’agit de chalets construits après guerre, pour loger les sinistrés du conflit mondial.

📍 Rue du Pré aux Clercs, Strasbourg
ℹ️ Infos

En avril : les Magnolias de la Place de la République

Place Republique Strasbourg Magnolias

Ils sont annonciateurs du printemps, mais aussi les stars des selfies : les Magnolias de la Place de la République sont incontournables à cette période de l’année !

📍 Place de la République, Strasbourg
ℹ️ Infos

Des obus, dans des maisons strasbourgeoises !

Obus à Strasbourg
Obus à Strasbourg – Source : Kuriocity

En 1870, Strasbourg est partiellement détruite par les bombardements badois, durant la guerre franco-prusienne. Plus de 200.000 obus se sont abattus sur la ville, un véritable traumatisme pour les strasbourgeois.
Ainsi et pour ne pas oublier, plusieurs bâtiments de la ville ont la particularité d’être décorés d’obus (bien entendu désarmés).

Kuriocity a pu les lister intégralement, pour vous permettre de les découvrir au détour d’une balade …

ℹ️ Infos

À vélo sur la Piste des Forts !

Balisage Canal de la Bruche Piste des Forts
Exemple de balisage sur le Canal de la Bruche : l’itinéraire cyclable 12 et l’EurovVelo 5, avec les villes proches.

La Piste des Forts est un itinéraire franco-allemand de 85km, autour de la ceinture de forts défensifs de Strasbourg, construite après la guerre de 1870.
Attention toutefois, seule la partie française est en ce moment accessible, le passage à la frontière étant réservé aux travailleurs frontaliers.

Une bonne partie de l’itinéraire se trouve dans le rayon des 10km autour de Strasbourg

ℹ️ Infos

Le Château de Pourtalès (et son parc)

Château Pourtalès - Dāvis Kļaviņš
Château Pourtalès – Photo : Dāvis Kļaviņš

Au nord est de Strasbourg, le quartier de la Robertsau (la Rob’ pour les intimes).
Et tout au bout de la rue Mélanie, lorsque l’on commence à se croire à la campagne, un joli château surgit derrière les arbres !
Le Château de Pourtalès se trouve dans un grand parc de 24 hectares, également à proximité d’une belle forêt rhénane.

📍 161 Rue Mélanie, Strasbourg
ℹ️ Infos

Les traces de l’Ancienne Gare des Halles

Ancienne Gare vers 1900

Avant la Place des Halles, il y avait une Gare ! Historiquement, elle reliait Strasbourg à Paris et Strasbourg à Bâle. Mais avec la nouvelle Gare-Centrale construite à quelques centaines de mètres, le trafic national s’est interrompu au profit du tramway suburbain, qui a perduré jusque dans les années 70.

Avec le déclin des tramways dans les années 70, les lignes suburbaines ont été transformées en gare routière derrière les Halles et le bâtiment a été détruit, pour pour laisser place au Centre Commercial. Seuls vestiges de l’ancienne Gare, les blasons des villes desservies ont été conservés. Ils sont visibles sur le Quai Kléber, entre le Pont de Paris et le Pont du Marché.

📍 Quai Kléber, Strasbourg
ℹ️ Infos

Des Bunkers, derrière la Gare de Strasbourg

Caponnière à Strasbourg - François Schnell
Caponnière à Strasbourg – Photo : François Schnell

Peut-être ne l’avez-vous jamais remarqué, mais derrière l’actuelle Gare se trouvent d’anciens remparts sous une colline artificielle. Ils marquent d’ailleurs une cassure nette entre le centre ville et l’ouest de Strasbourg (Cronenbourg & Kœnigshoffen).

Côté ouest justement, une promenade le long du Fos des Remparts, de part et d’autre d’un petit canal. C’est ici, que se trouvent les vestiges des fortifications du XIXè siècle, avec des Bunker qui sortent de terre, ou plutôt des caponnières.

📍 Fos des Remparts, Sentier des Caponnières, Strasbourg
ℹ️ Infos

S’évader, au Jardin Botanique de l’Université

Jardin Botanique

Après les ouvrages militaires, les fleurs. Au cœur de Strasbourg, se trouve le Palais Universitaire et ses jardins. Il est possible d’y accéder tous les jours et de découvrir entre autre, les merveilles du jardin botanique de l’Université. En ce moment, le jardin est ouvert tous les jours de 15h à 18h.

Pousser la porte de ce jardin, c’est s’assurer une bulle de nature, en plein centre-ville.

📍 28 Rue Goethe, Strasbourg
ℹ️ Infos

Les fortifications Médiévales, de la Krutenau

Enceinte médiévale - Source : Archi Wiki
Enceinte médiévale – Source : Archi Wiki

Encore des fortifications ? Oui, mais celles-ci sont bien particulières, puisqu’il s’agit du dernier vestige visible, des fortifications médiévales de Strasbourg, construites vers 1240 (en même temps que le Pilier des Anges).

Derrière l’église Sainte-Madeleine, se trouve le vestige d’une ancienne porte d’entrée de la ville et de son mur d’enceinte. L’endroit est peu connu, car un peu planqué, mais témoigne de la richesse du passé et des évolutions de la ceinture de défense de Strasbourg, qui a pu changer au grès des extensions de la ville et des progrès techniques de l’Artillerie.

La Porte des Remparts figure en fin de parcours « Sur les traces de fortifications au Moyen-Âge », proposé gratuitement par Strasbourg Tourisme.

📍 Porte des Remparts, 1 Place Sainte-Madeleine, Strasbourg
ℹ️ Infos

Les Hôtels particuliers de l’Allée de la Robertsau

Allee Robertsau - GhostOfDorian
Allee de la Robertsau – Photo : GhostOfDorian

Un autre voyage dans le temps, au début du XXè siècle cette fois-ci ! Il existe une allée à Strasbourg, bordée de riches Hôtels Particuliers. Les strasbourgeois ont tendance à la surnommer « L’Allée des Consulats », car bon nombre de ces bâtisses est aujourd’hui occupé par un consulat (Strasbourg est la deuxième ville diplomatique de France, après Paris).

Ça peut aussi te plaire :  La route de la bière à vélo, de Hochfelden à Saverne

L’Allée de la Robertsau et ses alentours, présentent une myriade de maisons plus belles les unes que les autres. Et la présence des consulats permet justement un bon entretien de ces Hôtels particuliers, qui conservent beaucoup de charme.

📍 Allée de la Robertsau, Strasbourg

La Cité du Stockfeld : un air de village ouvrier à Strasbourg

Stockfeld - Zéphyrios
La Cité du Stockfeld – Photo : Zéphyrios

Des cossus Hôtels particuliers, aux logements ouvriers : bienvenue à la Cité du Stockfeld ! À l’extrême sud du Neudorf, presque en lisière de Forêt, une jolie Cité Jardin construite au XIXè siècle, pour reloger les habitants des immeubles concernés par la grande percée rue du 22 Novembre.

📍 À retrouver Rue anguleuse, Rue du coucou et Allée David Goldschmidt à Strasbourg
ℹ️ Infos

Le contraste entre le Parlement Européen et la Cité Ungemach

Cité Ungemach

Une autre Cité, construite quelques années plus tard : la Cité Ungemach. Toujours dans un but utopique, mais celle-ci est plus controversée pour le projet eugéniste de son créateur. Pour y vivre, il fallait être en bonne santé et vouloir avoir des enfants. Ne pas avoir d’enfants, pouvait être un motif d’exclusion de la cité.

Aujourd’hui, la Cité est également convoitée par les promoteurs immobiliers, de par sa proximité avec les institutions européennes et régionales, mais elle est inscrite au patrimoine du XXè siècle et offre un joli contraste avec le bâtiment 4 du Parlement Européen, construit lui à la fin du XXè siècle.

📍 Place des Glycines, Strasbourg
ℹ️ Infos

En avril : les cerisiers en fleur, du Parlement Européen

Cerisiers japonais du Parlement Européen

Juste à côté de la Cité Ungemach, en descendant sur la rive, le visiteur peut admirer de jolis cerisiers japonais. Il s’agit d’un cadeau offert par le Japon à la ville de Strasbourg, en 1997.

D’ailleurs, c’est l’occasion de visiter le Quartier Européen en autonomie, grâce à cet audioguide gratuit, proposé par Strasbourg Tourisme.

📍 Place des Glycines, Strasbourg

Le Meiselocker de la Place Saint-Etienne

Meiselocker - Claude TRUONG-NGOC
Meiselocker – Photo : Claude TRUONG-NGOC

Bien plus qu’une statue installée Place Saint-Etienne, le Meiselocker a une histoire singulière, puisqu’il fut offert à Strasbourg par la Ville de Munich en 1928, en échange d’une fontaine Place Broglie, celle du Vater Rhein. Ladite fontaine était décriée par les strasbourgeois, puisque Vater Rhein montrait ses fesses aux spectateurs sortant de l’Opéra.

Il est donc possible, à Strasbourg, d’admirer le Meiselocker qui vient de Munich. Et à Munich, de retrouver le Vater Rhein strasbourgeois !

📍 Place Saint-Etienne, Strasbourg
ℹ️ Infos

Le immenses fresques Street-Art dans Strasbourg

Street Art à Strasbourg

Plusieurs œuvres Street Art sont à retrouver dans les rue de Strasbourg, parmi lesquelles d’immenses fresques ! En voici 4, mais la liste complète est à retrouver sur un site internet dédié au Street Art à Strasbourg.

ℹ️ Infos

La Réserve Naturelle de l’île du Rohrschollen

Île Rohrschollen

Coincée entre le Port-Sud et le Rhin, l’Île du Rohrschollen est un havre de paix pour la faune et la flore rhénane ! C’est une réserve naturelle entièrement laissée à l’état sauvage, qui saura offrir une bulle nature à ses visiteurs. On y accède à pied ou à vélo. Dans l’île, seule la balade à pied est possible.

📍 Rohrschollen, Strasbourg
ℹ️ Infos

Balade industrielle dans le Port du Rhin

Port du Rhin

Le Port, tu y passeras forcément pour accéder à l’Île du Rohrschollen !
Un réseau de pistes cyclables commence petit à petit à le traverser du nord au sud, ce qui permet une balade industrielle dans le long des longues avenues et voies ferrées, à côté des docks … quel contraste ! On se croirait (presque) à la mer.

📍 Port du Rhin, Strasbourg (repérer l’itinéraire cyclable D)
ℹ️ Infos

La plus petite maison de Strasbourg !

9 rue des Moulins à Strasbourg - Source : Archi-Wiki (Roland Burckel)
9 rue des Moulins à Strasbourg – Source : Archi-Wiki (Roland Burckel)

Très colorée, au cœur de la Petite France, nombreux sont les strasbourgeoises et strasbourgeois passant devant sans la remarquer : voici la plus petite maison de Strasbourg !

📍 9 rue des Moulins, Strasbourg

Le plus vieil arbre de Strasbourg

Le platane de la Petite France - Photo : Pokaa (Claire Arbogast)
Le platane de la Petite France – Photo : Pokaa (Claire Arbogast)

Planté en 1667, ce bon vieux Platane en a vu des vertes et des pas mûres ! Peut-être que vous passez devant tous les jours, sans connaître son histoire

📍 Quai de Turckheim, Strasbourg
ℹ️ Infos

La Petite Maison des Ponts Couverts

Petite France - Strasbourg

C’est LE spot Instagram par excellence : la « Petite Maison des Ponts Couverts ». En réalité, il s’agit d’un service de protection des jeunes jusqu’à 21 ans, géré par la Ville de Strasbourg.

📍 3 Ponts Couverts, Strasbourg
ℹ️ Infos

Méditer dans un Temple Bouddhiste

Temple Bouddhiste Souffelweyersheim 2 - watlaosimoungkhoune
Temple Bouddhiste à Souffelweyersheim – Photo : watlaosimoungkhoune

Oui, il y a un Temple Bouddhiste proche de Strasbourg, à Souffelweyersheim (pas de doute, nous sommes bien en Alsace) et ce temple fête ses 30 ans en 2021 !
Pour le trouver, il faudra pédaler un peu puisqu’il se trouve quasiment à la limite des 10km. La piste cyclable du Canal de la Marne au Rhin vous y emmènera sereinement.

📍 1 Rue du Ried, Souffelweyersheim
ℹ️ Infos

Se balader dans la ceinture verte

Ceinture verte Strasbourg

Le centre ville de Strasbourg est entouré d’une ceinture verte (ou ce qu’il en reste), qui encercle partiellement la ville. Il s’agit principalement d’anciens glacis militaires, peu à peu reconvertis en route ou habitations.
Un sentier du Club Vosgien, balisé anneau rouge, permet d’en faire le tour en 4 heures à pied.

ℹ️ Infos

Profiter d’une belle vue sur la ville, depuis le toit d’un parking

Parking Wodli Strasbourg

Dit ainsi, l’idée ne semble pas très reluisante … mais deux parkings dits “en silo” à Strasbourg permettent une vue appréciée sur le centre ville ! Il s’agit des parkings Wodli et Sainte-Aurélie, qui furent mes spots pour observer la comète en 2020.
Si vous y allez faire des photos, pensez à vous signaler au vigile en arrivant c’est toujours sympa (et ça lui évite de penser que quelqu’un monte avec des envies sombres).

📍 Parkings Wodli et Sainte-Aurélie

Visiter la cave historique des hospices civils

 Cave des Hospices de Strasbourg
Photo : Cave des Hospices de Strasbourg

Oui, l’Alsace est une région viticole et c’est tout naturellement que ce patrimoine se retrouve à Strasbourg, où l’on produit du vin !
La cave historique des hospices civils abrite également le plus vieux vin blanc du monde …

📍 1 Place de L’Hôpital, Strasbourg
ℹ️ Infos

Un bout du mur de Berlin à Strasbourg ?

Mur de Berlin, à Strasbourg - Photo : Cotad
Mur de Berlin, à Strasbourg – Photo : Cotad

Oui oui, c’est possible ! La ville de Berlin a fait don de pans de son mur après sa chute, auprès des capitales européennes. À Strasbourg, 3 autres pans ont été acquis et sont exposés au public dans l’entrée de la Cour Européenne des Droits de l’Homme. Tout un symbole.

📍 Jardin du Palais des Droits de l’Homme, Strasbourg
ℹ️ Infos

La superbe façade de l’École des Beaux Arts

Façade de la Haute École des Arts du Rhin - Photo : Freddo
Façade de la Haute École des Arts du Rhin – Photo : Freddo

À la Krutenau, se trouve une magnifique façade Art Nouveau un peu planquée, mais qui mérite le détour !

📍 1 Rue de l’Académie, Strasbourg
ℹ️ Infos

À l’assaut de la colline de Mundo

Colline de Mundo

Strasbourg est une ville très plate, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle la pratique du vélo est si développée ! Au nord-ouest de la ville par contre, de Mundolsheim à Oberhausbergen, le paysage est jonché de petites collines qui permettent de prendre de la hauteur.
Lieu de prédilection des parapentistes en été, mais aussi des amoureux qui cherchent une parenthèse pour un beau coucher de soleil … ou encore pour observer les étoiles filantes.

📍 Colline de Mundolsheim

Admirer à nouveau le portail sud de Notre-Dame

Portail Sud de Notre Dame de Strasbourg - Photo : Radio France (Marie Maheux)
Portail Sud de Notre Dame de Strasbourg – Photo : Radio France (Marie Maheux)

Depuis début avril 2021 et après de longs travaux de restauration démarrés en 2013, le portail sud de Notre-Dame de Strasbourg est à nouveau intégralement visible ! Depuis la place du château, vous pourrez donc admirer les dorures des cadrans solaires ou encore la statue de Saint-Arbogast.

📍 Place du Château, Strasbourg
ℹ️ Infos

Fan d'OSS 117. Et habilement de Strasbourg, bien entendu <3

1 Comment

  1. GILBERT MOSER Reply

    Rectificatif : Ce n’est pas l’école des beaux arts mais l’école des arts décoratifs.
    Je l’ai fréquenté de 1954 à 1958
    L’école des beaux arts se trouve à Paris.

Écrire un commentaire