Une nouvelle adresse vient d’apparaître (ou plutôt de changer de concept) en plein cœur de la Grande-Île : Au Bouchon.
L’établissement m’a invité à venir y tester sa carte avec d’autres personnes, je t’en dis plus dans cet article.

Disclaimer : pour ce test, j’ai eu le malheur d’oublier la carte mémoire de mon appareil photo. J’ai donc fait de mon mieux avec mon smartphone.

Au Bouchon, à la place du Bouchon Brionnais

Changement de proprio et d’atmosphère, j’avais déjà pu entendre parler du Bouchon Brionnais, mais voilà que celui-ci s’appelle désormais Au Bouchon, depuis fin septembre 2019.
La différence ? Le lieu est toujours le même, mais il y a du changement sur la carte. L’adresse se veut « Bistrovinique », avec pour promesse de bons plats, accordés avec des vins.

Au Bouchon Strasbourg

Comment est votre blanquette ?

Le cadre et la déco de ce petit resto me font penser à OSS 117.

Tout y est pour s’y sentir : les tables avec les nappes blanches et rouges, une grande banquette … Ici on est un peu dans l’ambiance France d’antan, on vient s’y attabler pour bien manger tout en y buvant du bon vin.

Au Bouchon Strasbourg

Comme je le disais en intro, j’ai été invité à tester la carte.
J’ai eu la chance d’être accompagné lors de cette découverte, ce qui m’a permis de me faire une bonne idée des plats et donc de goûter un peu à tout.
Allons voir ce que ça donne dans l’assiette !

Au Bouchon Strasbourg

Une carte bistro, qui propose d’accorder les plats avec les vins

Au Bouchon, la carte tient en trois pages : les entrées (de 9€ à 12€), les plats (de 16€50 à 24€) et les desserts (de 7€50 à 10€50).
Des entrées aux desserts, un verre de vin est proposé pour accompagner chaque plat (de 4€ à 6€50).

J’ai pour ma part été très agréablement surpris par le mini-burger en entrée : assez copieux et original, car cuisiné avec du cerf ! De mon côté j’ai pu prendre le Ceviche de saumon, un plat trop relevé à mon goût pour une entrée, qui a un peu altéré mon plaisir pour la suite.

Ça peut aussi te plaire :  La Vignette, un merveilleux resto au cœur de la Robertsau
Au Bouchon Strasbourg
De gauche à droite : les œufs meurette, le ceviche, les samoussas de légume et le mini-burger au cerf

Pour la suite, je me suis régalé avec une pièce de viande, mais j’ai fait les yeux doux à ma voisine pour goutter son plat. Un délicieux suprême de volaille, accompagné d’un merveilleux risotto ! Vraiment très chouette.

Au Bouchon Strasbourg
Mon coup de cœur en plat principal : le suprême de volaille et son risotto !

Je jusqu’à présent sur ma faim car manque de bol, j’ai préféré les plats de mes voisins.
Mais le dessert va me combler : sur les conseils avisés de Rachel, la gérante, je prends la gourmandise glacée « mon dessert préféré » me dit-elle.
Et j’ai bien fait de suivre ses conseils, puisque cette belle note sucrée s’est avérée être une superbe découverte pour clôturer le repas !

Au Bouchon Strasbourg
Et dernier coup de cœur pour le dessert : la gourmandise glacée !e

Mon avis sur le Bouchon

Comme tu as pu le voir dans le précédent paragraphe, je suis resté assez mitigé sur les plats que j’ai pu prendre. Mais après avoir largement testé la carte, je te conseille vivement le Burger de Cerf, le Suprême de volaille et la Gourmandise glacée, c’était vraiment chouette !

Le cadre aussi est sympathique et il change justement avec les restaurants traditionnels qu’on peut voir au centre-ville. Il y a un superbe caveau en sous-sol, avec une belle lumière tamisée, un large choix de vins et … un confessionnal 😉


Au Bouchon, cuisine Bistrovinique à Strasbourg

Jusqu’au 17 novembre 2019, l’établissement participe à l’opération « Resto en Fête ». Pour 1 menu à 39€ acheté, le 2è menu est offert ! Une bonne occasion pour se régaler à deux 😉

  • 25 Rue du Jeu-des-Enfants, Strasbourg
  • Tram Homme de Fer (A/D et B/C/F)
  • Ouvert du lundi au samedi, de 12h à 14h, puis 19h à 22h (23h les vendredis et samedis)
  • Site web

Un article de

Fan d'OSS 117. Et habilement de Strasbourg, bien entendu <3

Écrire un commentaire