Dimanche aprèm d’août, lendemain de soirée, il est 14h et je cherche quelque chose à manger. Pas évident, à cette heure-ci ! Le défi de trouver quelque chose, me pousse à pousser les portes d’un endroit où je ne serai allé qu’en décembre, avec des amis en visite dans la région pour manger quelque chose de bien lourd : Le Tire-Bouchon.

Le casse-tête de déjeuner après 14H30

Premier constat : en cherchant un endroit sympa où manger, je me rends compte qu’après 14h30, ça devient assez compliqué. Les restos ou brunch finissent vers 14-15h, donc il ne te reste plus qu’à te faire des pâtes, ou te diriger vers un Kebab ou un DoMac. Top. Il y a de meilleurs dimanches en perspective.

Pour satisfaire mes envies gustatives, je me mets en quête d’un restaurant « ouvert actuellement », sur Google Maps.
Un choix restreint, mais quali, s’offre à moi : La Corde à Linges, AEDEN Place, Troquet des Kneckes … Le Gruber, Le Tire-Bouchon.

On me recommande vivement le Tire-Bouchon, ou l’occasion de bousculer ses habitudes et d’aller manger dans une Winstub. Ça tombe bien, le resto est ouvert jusqu’à 15h.
Je m’y pointe vers 14h20, on nous accepte, hourra !

« Duo de poissons sur choucroute, sauce au riesling »

Et de toute manière, l’appétit était là, alors autant prendre quelque chose qui tient au corps. Pourquoi pas une choucroute ?

La carte est composée de ce qu’il faut, aussi bien pour satisfaire les envies traditionnelles (les fameux « plats grand-mère »), que des plats sympathiques et bien servis. Je souhaite me faire plaisir et me dirige ainsi que la « duo de poissons sur choucroute, sauce au riesling », avec un verre de vin. On est bien loin du brunch, ou encore des pâtes du début d’article 😉

On l’oublie souvent, mais avec ses centaines de cours d’eau et d’étangs, l’Alsace est une région propices aux plats composés de poissons.

Je ne suis pas un grand habitué des choucroutes dans les Restos : j’essaye de m’orienter en général vers des plats différents. Mais ce plat faisant à la fois office de petit-dèj et de déjeuner pour moi (bref, un vrai brunch) m’a absolument conquis et j’étais parfaitement calé, sans lourdeurs.

Le plat était composé de Saumon et de Sandre, avec du choux à choucroute et des carottes cuites à la vapeur. La sauce au Riseling était une pure tuerie !

Bien que le restaurant ferme à 15h (en fait, la cuisine ferme à 15h), nous y sommes allègrement resté jusqu’à 16h et pour rester sur notre bonne lancée de la veille, on a terminé avec un verre de Schnaps.


Les avantages

+ Le Tire-Bouchon n’est clairement pas un attrape touriste et il est bien situé, à deux pas de la Cathédrale
+ La déco y est superbe !
+ On y mange franchement bien et avec le sourire, s’il vous plait 🙂
+ Les amplitudes horaires : tous les jours de 11h30 à 15h et de 18h à 00h

Les inconvénients

Pour le coup, je n’ai vraiment pas trouvé de désavantage à cette adresse !

Écrire un commentaire