Strasbourg & alentours À découvrir

Randonner sans voiture : les Chaumes de Grendelbruch

Pour cette rando hivernale, je t’emmène à la découverte des très belles chaumes de Grendelbruch ! La ligne de train qui traverse la Vallée de la Bruche, rend accessible de nombreuses balades en TER direct depuis Strasbourg ou Molsheim.

Grendelbruch, petit village niché à 550m d’altitude

Grendelbruch, c’est un joli lieu de villégiature pour de nombreux strasbourgeois : au calme, mais pour autant proche de la ville et facilement accessible. Sur ses hauteurs et alentours, tu peux y faire de belles balades qui t’offriront de très beaux panoramas !

Parmi ces panoramas, les chaumes de Grendelbruch : de grandes prairies d’altitude, avec une vue dégagée sur la vallée de la Bruche et la plaine du Rhin. Un vrai régal pour s’évader le temps d’une journée, par tous les temps.

Chaumes de Grendelbruch depuis la Gare de Lutzehouse

Depuis Strasbourg, la rando démarre après 39min de train

Nous sommes partis de Strasbourg à 9h50. 39 minutes plus tard, nous étions à la gare de Lutzelhouse / Muhlbach-sur-Bruche.
Le dimanche, il y a un train direct toutes les 2h, pour se rendre dans la vallée. Pour ceux qui viennent d’un peu plus loin : la correspondance est très facile à Strasbourg, ou même à Molsheim.

Chaumes de Grendelbruch depuis la Gare de Lutzehouse

À la Gare de Lutzelhouse, sur le quai direction Strasbourg, un panneau du Club Vosgien. Celui-ci indique tous les itinéraires possibles et imaginables depuis cette Gare.
Nous allons prendre une partie de l’itinéraire balisé cercle bleu, en bas du panneau. Il nous permettra de redescendre facilement à la gare si la météo se gâte, même si l’objectif est de reprendre le train à la gare d’Urmatt.

Chaumes de Grendelbruch depuis la Gare de Lutzehouse

Car pour cette rando hivernale, la météo était plutôt grisonnante. Qu’à cela ne tienne : ça permet de garder le vin frais. On a tout de même pris les grosses vestes au cas où, mais la montée qui nous attendait nous a vite réchauffés !

Pique-nique improvisé, au sommet du Falkenstein !

Depuis la Gare, nous avons mis 1h30 pour arriver au sommet du Falkenstein. Bon, il faut dire que nous avions traîné, je pense qu’en temps normal il faut 1h.

Rando chaumes de Grendelbruch depuis la Gare de Lutzelhouse

C’est sur ce rocher avec vue sur la Vallée de la Bruche, que nous sortons notre casse-croute du jour. L’accès au sommet du rocher peut sembler abrupte à première vue, mais tout s’est fait impeccablement bien. L’endroit est un spot sympa pour pique-niquer.

Pique nique piton du Falkenstein

En partant, on s’oriente vers le Col du Bruchberg avec le balisage rectangle jaune direction Mullerplatz. Nous traversons une belle forêt, avant d’arriver sur les Chaumes.

Falkenstein

À plus de 700m de haut : les Chaumes de Grendelbruch

C’est depuis ce col, que la balade devient plus « open-bar ». Les Chaumes offrent une vue globale sur le paysage, ce qui permet aisément de se repérer.

Chaumes de Grendelbruch depuis la Gare de Lutzelhouse

Nous passons par la crête, qui est non balisée. C’est au bout de la crête que nous retrouvons le balisage rectangle jaune, sur notre droite. Il indique le chemin du retour : la Gare d’Urmatt, à 4h de marche.

Ça peut aussi te plaire :  Randonner avec un guide au Hohneck, depuis la gare de Colmar

C’est ici notre point le plus haut de la rando. Il est 14h et nous avons un train à 18h05 (puis 18h59) depuis Urmatt, ce qui est parfait au vu du timing.
Le rectangle jaune passe par le Col de Bruchberg, mais vers 15h la météo commence à se gâter.

Chaumes de Grendelbruch depuis la Gare de Lutzelhouse

La météo se gâte, nous devons rentrer !

Voilà quelque chose qui pourrait décourager toute sortie en train, au profit de la voiture. Le vent se lève et il grésille. Sur notre programme, nous avions prévu de marcher encore 3h, pour reprendre le train en Gare d’Urmatt, à 18h.

Mais à ce moment, la Gare la plus proche est Lutzelhouse. Elle se trouve à 45min à pied. Et ce qui est cool, c’est qu’elle est bien indiquée via le cercle bleu que nous avions pris à l’aller et repéré comme solution de replis en cas de mauvais temps.

Avec mon petit groupe, on fait le choix d’écourter la balade et de redescendre sur Lutzelhouse, un train nous prendra à 15h54.

Chaumes de Grendelbruch depuis la Gare de Lutzelhouse

On pourrait penser que prendre le train, c’est être dépendant d’horaires, mais en réalité cela permet une certaine flexibilité : en consultant ma carte, je remarque que nous étions toujours à 45-60min à pied d’une Gare SNCF.

En cas de pépin, on pouvait donc aisément rejoindre une Gare ou à l’inverse, prolonger notre balade jusqu’à la prochaine !
En réalité, rien ne nous obligeait à réaliser une boucle afin de revenir à notre point de départ comme c’est le cas en voiture et et ça, c’est plutôt cool 🙂

Chaumes de Grendelbruch depuis la Gare de Lutzelhouse


Voici l’itinéraire réalisé, il est 100% balisé

Comme d’habitude pour mes « randos sans voiture », il est possible de suivre intégralement le balisage du club vosgien.
Un panneau montrant d’ailleurs les balisages aux alentours de la Gare, est situé à l’entrée du quai direction Strasbourg.

On y trouve le cercle bleu, que nous avons pris pour démarrer et finir notre rando.
Le reste de la rando s’est fait en suivant le rectangle jaune, avec une petite variante par le triangle jaune reliant le col du Bruchberg à Grendelbruch avant le final.

Voici la carte de l’itinéraire réalisé. Pour les plus geeks, il est possible de la charger sur téléphone et de le suivre à la trace avec le GPS.
Si tu lis cet article depuis Facebook, il est possible que la carte soit inactive. Tu peux retrouver dans le lien qui suit, l’itinéraire complet de cette randonnée sans voiture sur les hauteurs de Grendelbruch.

Depuis Strasbourg, le billet de train m’a coûté 5€ aller-retour, avec une carte Presto.
Attention à ne pas confondre Lutzelhouse avec la Gare de Lutzelbourg, entre Saverne et Sarrebourg.

Fan d'OSS 117. Et habilement de Strasbourg, bien entendu <3

Écrire un commentaire