Lothar, voilà un nom bien curieux, mais qui nous semble familier … souviens-toi, nous étions en décembre 1999 et une tempête s’abattait sur la région avec des vents allant jusqu’à 180km/h.
En Forêt-Noire, un sentier en bois traverse 10 hectares laissés dans l’état après la tempête, il
permet de suivre les progrès de la nature, qui cicatrise petit à petit.

La tempête du siècle, le 26 décembre 1999

Celles et ceux qui ont vécu la tempête Lothar se souviennent probablement ce qu’ils faisaient ce jour-là. Je venais de fêter mon 8è anniversaire, quelques jours plus tôt. À l’époque, j’avais particulièrement été frappé par plusieurs choses : l’insouciance face à cette tempête, la coupure d’électricité et les forêts dévastées, dont l’accès était impossible pendant plusieurs mois.

Une forêt du Bade-Wurtenberg après la tempête.
Une forêt du Bade-Wurtenberg après la tempête. Crédit photo : Thomas Mallmann

Pourquoi « Lothar » ?

En France, cet événement marquant est plus souvent appelé « tempête 1999 » ou encore « tempête du siècle ». Mais comme toutes les tempêtes, celle-ci porte un nom : Lothar.

Pour la petite histoire, une liste de noms est donnée à chaque tempête chaque année, par ordre alphabétique. Des noms féminins sont donnés pour les années paires et masculins, pour les années impaires. Jusqu’en 2002, l’Institut de Météorologie de l’Université de Berlin établissait la liste des prénoms pour l’année à venir, ce qui explique ce nom à consonance germanique.

Des millions de mètres cubes de bois, tombés en moins de 2h

Les Vosges et la Forêt-Noire sont particulièrement touchés. Rien que dans le Bade-Wurtemberg, 25 millions de mètres cubes d’arbres sont tombés en moins de 2h.

Le déblaiement des forêts a duré des années.

En Forêt-Noire, il a été décidé de laisser en l’état 10 hectares de forêt, pour observer et comprendre la manière dont la nature se régénère. C’est donc en 2003, qu’est inauguré le Lotharpfad, un sentier de 800m, qui parcourt ce bout de forêt où les stigmates de la tempête sont encore visibles, près de 20 ans plus tard.

Lotharpfad randonnée Forêt Noire

Le Lotharpfad, 800m de sentier à travers une jeune forêt et d’immenses souches

Sur plusieurs centaines de mètres, ce petit sentier en bois est 100% gratuit. Il part d’un parking situé au bord de la route B500, facilement reconnaissable par un paysage encore aujourd’hui calciné.

Ça peut aussi te plaire :  L'Épicier Grand Cru, LE resto à fromages qui fait fondre la Grand'Rue

Le sentier démarre donc dans cette petite clairière, où troncs et arbres morts se mélangent aux jeunes sapins et bouleaux.

Lotharpfad randonnée Forêt Noire
Le Lotharpfad démarre par un large sentier en bois, traversant une clairière causée par la tempête. En arrière plan, la route B500.

Le promeneur arrive ensuite dans une forêt très jeune et très dense. Le sentier se poursuit et alterne parfois avec des passages plus étroits, escaliers et passerelles, pour rendre la balade plus belle.

Lotharpfad randonnée Forêt Noire

Quelques minutes plus tard, le paysage s’ouvre à nouveau et le visiteur est invité à monter sur la plateforme d’observation.
De là, une vue sur la forêt, Strasbourg et les Vosges est possible.

Lotharpfad randonnée Forêt Noire

C’est sur cette plateforme d’observation, qu’on arrive au point le plus distant et le plus haut du sentier. On peut ensuite rebrousser chemin et poursuivre la boucle qui nous emmènera jusqu’au parking.

Lotharpfad randonnée Forêt Noire

Sur le chemin du retour, se dressent plusieurs souches d’arbres, toutes très impressionnantes. Elles témoignent la violence de la tempête et rappellent la direction dans laquelle le vent soufflait ce jour là.

Lotharpfad randonnée Forêt Noire

La promenade est parfois jalonnée par une ou deux petites tours d’observation, qui permettent de prendre un peu de hauteur pour voir la végétation pousser. Elles sont peu à peu dépassées par les jeunes arbres qui grandissent à côté, pendant que les arbres couchés se décomposent petit à petit … encore et toujours 20 ans après.


Sentier du Lothar (Lotharpfad) en Forêt-Noire

Voici l’itinéraire réalisé, il fait un peu plus de 800m et se fait très facilement. C’est une idée rando sympa à faire en famille, à intégrer avec d’autres étapes au courant de la journée, comme le Mumelsee, ou encore Sasbachwalden avec ses très jolies fontaines de Schnaps ou bien son Biergarten d’altitude.

On peut y accéder en voiture et en bus, via les lignes de Forêt-Noire. Un arrêt se trouve juste au pied du parking !

Il existe aussi un sentier panoramique, qui permet de prolonger la balade depuis la tour d’observation. Long de 4km, il fait le tour du sommet et permet de revenir au parking en moins d’une heure.

Un article de

Fan d'OSS 117. Et habilement de Strasbourg, bien entendu <3

Écrire un commentaire